Moyen-Orient : Biden débloque 235 millions de dollars pour la Palestine et tue la politique pro-Israël de Trump

0
130

L’administration Biden vient d’annoncer une aide de 235 millions de dollars destinée à la Palestine

Joe Biden prend carrément le contre-pied de Donald Trump sur la question du Moyen-Orient. En effet, alors que son prédécesseur s’était plutôt illustré par une politique très favorable à l’Etat d’Israël au détriment de la Palestine, le nouveau locataire de la Maison Blanche veut redonner une chance aux Palestiniens et n’a cessé, depuis son accession au pouvoir, d’envoyer des signaux.

Ainsi, après avoir récemment annoncé une aide financière de 15 millions de dollars à l’Autorité Palestinienne pour faire face à la crise sanitaire, la nouvelle administration américaine veut aller plus loin dans sa volonté de ressusciter la Palestine qui traverse une crise économique sans précédent.

En effet, plusieurs médias américains dont Fox News ont révélé ce 7 avril que l’administration Biden est prête à débloquer la rondelette somme de 235 millions de dollars pour financer des programmes humanitaires destinés à aider les Palestiniens. Et d’après la source qui cite Anthony Blinken, actuel secrétaire d’Etat américaine, 150 millions de dollar seront consacrés à l’Office de secours et de travaux des Nations-Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, communément appelé UNRWA.

D’après le média Times Of Israel qui relaie l’information, l’annonce de cette nouvelle a été faite au Congrès par Anthony Blinken à travers un communiqué. “Les Etats-Unis ont le plaisir d’annoncer qu’en partenariat avec le Congrès, ils envisagent de reprendre l’aide économique, humanitaire et l’aide au développement avec la Palestine”, a-t-il fait savoir.

“Les Républicains en colère”

Le média israélien fournit davantage d’informations sur la répartition de cette aide de 150 millions de dollars. En effet, d’après la source, 75 millions de dollars seront injectés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, 10 millions iront au Programme de maintien de la paix à travers l’agence américaine USAID et 40 millions seront consacrés à la sécurité.

D’après Fox News, la décision de Biden de reprendre l’aide humanitaire accordée à la Palestine n’a pas été du goût des Républicains qui se sont indignés. “Je suis vraiment ulcéré par la décision de l’administration Biden de fermer les yeux sur les agissements de l’Autorité palestinienne”, a déploré le Sénateur Lindsey Graham, accusant l’Autorité Palestinienne d’avoir financé des terroristes.