Netanyahou au Tchad : le Hamas accuse Idriss Déby d’avoir « poignardé » le peuple Palestinien

0
258

Le Hamas a manifesté sa colère à la suite de la visite de Benjamin Netanyahou au Tchad ce dimanche 20 janvier 2019

La visite de Benjamin Netanyahou au Tchad a provoqué l’immense colère du Hamas. En effet, quelques heures après la visite officielle du premier ministre israélien dans ce pays d’Afrique, le mouvement Hamas dénonce un « coup de poignard » dans le dos du peuple palestinien.

Dans un communiqué publié ce lundi, le Hamas a demandé au Tchad de revenir sur sa décision de formaliser ses liens avec Israël. « Alors que le Hamas fait face aux dangereuses répercussions de la normalisation des liens avec l’occupant israélien sur la cause palestinienne, il appelle le Tchad à revenir sur cette décision, à isoler l’occupation israélienne et à continuer à soutenir le peuple palestinien dans son combat pour la liberté contre l’occupation », souligne le communiqué.

« Renforcer ses liens avec l’Afrique »

Rappelons que la visite de Benjamin Netanyahou au Tchad a été d’une importance capitale pour les deux pays dont les relations diplomatiques étaient rompues depuis 1972. Cette visite dans un pays à majorité musulmane ne s’est pas faite sans pression. Le premier ministre israélien accuse en effet l’Iran d’avoir tenté de saboter ce voyage.

« Les Iraniens et les Palestiniens ont été surpris par ce voyage et ont essayé de l’empêcher. Mais, ils ont échoué », a révélé Netanyahou.  Il convient de rappeler que c’est le 4ème voyage de Benjamin Netanyahou en Afrique, un continent avec lequel il entend renforcer les liens diplomatiques ces prochaines années. Dans la presse israélienne, on affirme d’ailleurs que dans les jours qui viennent Israël recevra Soumeylou Boubeye Maiga, premier ministre du Mali.