Normalisation avec Israël ? : le Maroc autorise l’enseignement de l’Histoire et de la Culture juive dans les écoles

Le Maroc autorise l’enseignement de l’Histoire et de la Culture juive dans les écoles primaires du pays

Va-t-on vers une normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Etat d’Israël? Le sujet reste tabou et les spéculations vont bon train. Mais, une chose est sûre : du côté du royaume chérifien, quelques signaux de normalisation sont en train d’être émis certainement pour tâter le pouls de la population avant de passer à l’action.

Ainsi, Lecourrier-du-soir.com a appris ce 22 novembre du média North Africa Post que le gouvernement du Maroc a fait un pas vers la normalisation avec l’Etat hébreux. En effet, d’après ce média, l’Etat du Maroc autorise désormais l’enseignement de l’Histoire et la Culture juive dans les écoles primaires du pays.

Toujours d’après la même source, cette décision d’imprégner les enfants marocains dans la culture juive a été approuvée par le roi du Maroc, le roi Mohamed VI. La décision ne passe pas inaperçue. Dans la communauté juive, elle suscite un vif enthousiasme et des organisations juives n’ont pas manqué de saluer l’initiative.

“Le Maroc rejette toute normalisation avec l’Etat d’Israël”

Cette nouvelle intervient plus de trois mois après des rumeurs de normalisation entre le Maroc et l’Etat d’Israël. Ces rumeurs avaient été démenties par le premier ministre marocain Saad-Eddine El Othmani en août dernier lors d’un événement organisé par son parti politique (Parti de la Justice et du Développement).

“Nous refusons toute normalisation avec l’entité sioniste”, avait-il martelé, ajoutant qu’une telle normalisation équivaudrait à donner un passe-droit aux violation des droits du peuple palestinien. Le parti de la Justice et du Développement avait même publié un communiqué dans lequel on pouvait lire : “l’établissement de toute relation ou normalisation de quelque nature que ce soit ne peut servir qu’à soutenir cette entité coloniale et à l’encourager à persister dans ses pratiques agressives contre le droit international et les droits inaliénables du peuple palestinien”.

Début novembre, la même rumeur avait refait surface mais du côté du gouvernement marocain, on refuse catégoriquement de lui accorder la moindre crédibilité. Avec cette nouvelle initiative qui consiste à enseigner l’Histoire et la Culture juive dans les écoles primaires, il est évident que quelque chose est en train de se préparer en coulisse.