Normalisation avec Israël : le Maroc se dit prêt à accueillir 200 000 touristes israéliens par an

Le Maroc joue la carte de la séduction une semaine après la normalisation avec l’Etat d’Israël. Ce vendredi 18 décembre, la ministre du Tourisme a annoncé que le royaume chérifien espère accueillir 200 000 touristes par an 

La normalisation avec Israël à peine actée, le Maroc se tourne vers les retombées financières de son rapprochement diplomatique avec l’Etat hébreux et mise sur l’arrivée de touristes juifs pour relancer son économie qui n’a pas échappé à la pandémie à Coronavirus.

C’est du moins ce que nous apprend le média marocain Morrocan World News qui a révélé ce 18 décembre que le Maroc espère recevoir 200 000 touristes israéliens par an. Le média cite les propos de Nadia Fattah Aloui, ministre marocaine du Tourisme qui a accordé une interview au média israélien KAN 11.

“Attirer les touristes israéliens et relancer un secteur touristique en pleine crise”

La ministre n’a pas fourni davantage d’informations, mais a tenu à assurer le média israélien que plusieurs projets sont à l’étude et qu’ils seront lancés dans les semaines voire les mois qui viennent. D’après Moroccan World News, la volonté du Maroc d’attirer les touristes israéliens s’explique par le fait que le secteur touristique de ce pays a subi une perte de 2 milliards de dollars en raison de la pandémie.

Il convient de rappeler que la normalisation des relations entre le Maroc et Israël a eu lieu il y a à peine une semaine. L’annonce avait été faite par le président américain, Donald Trump, lequel avait d’ailleurs fait chanter le Maroc exigeant du royaume chérifien qu’il reconnaisse Israël pour que les Etats-Unis lui garantissent sa souveraineté sur le Sahara Occidental.

Le Maroc a finalement accepté de jouer le jeu dans un contexte politique assez tendu marqué par un déploiement d’une partie de son armée au Sahara mi-novembre dernier et qui avait suscité un tollé mondial. Rappelons que la normalisation a été une aubaine pour Trump dont l’administration va bientôt passer un contrat d’armement avec le Maroc d’un montant de 1 milliard de dollars.