Normalisation : devenu ami d’Israël, le Maroc signe un contrat commercial de plusieurs millions de dollars avec Tel Aviv

Le Maroc a signé le 27 mars dernier un accord commercial de centaines de millions de dollars avec l’Etat d’Israël 

Les relations diplomatiques entre Israël et le Maroc n’ont jamais été au beau fixe depuis le 10 décembre, date à laquelle les deux pays ont officiellement annoncé la normalisation de leurs relations. Ainsi, depuis lors, des rencontres publiques ou secrètes sont tenues à Tel Aviv ou Rabat.

Mais, ses relations ne concernent pas uniquement le volet diplomatique. Sur le plan économique aussi, les deux pays nouent depuis plusieurs mois des relations très étroites marquées par la signature d’importants accords commerciaux. La dernière en date a été révélée ce 1 avril par le média juif Jewish National Syndicate qui cite le média israélien, Israel Hayom.

En effet, d’après cette source (Jewish National Syndicate), l’Etat d’Israël et le Maroc ont signé un accord commercial de plusieurs millions de dollars. La source ajoute que l’accord a été signé le 27 mars dernier entre la Fédération israélienne des agriculteurs, la Chambre de Commerce de l’Etat d’Israël et la Confédération Générale des Entreprises Marocaines.

Citant Zeev Lavie, directeur du pôle commerce de la Chambre de Commerce d’Israël, Jewish National Syndicate précise que l’accord concerne l’alimentation, l’agriculture, les pièces détachées, les véhicules ainsi que l’équipement chimique et mécanique. Zeev Lavie a également ajouté que le Maroc s’intéresse à un partenariat avec l’Etat d’Israël dans le domaine des énergies renouvelables, du traitement des eaux et de la santé.

“200 000 touristes israéliens au Maroc”

L’accord suscite l’immense joie du président de la Confédération Générale des Entreprises Marocaines qui estime que les deux pays peuvent coopérer dans bien d’autres domaines tels que le tourisme. Justement en parlent de tourisme, Lecourrier-du-soir.com tient à rappeler que le Maroc a récemment été invité au sommet international du tourisme de Tel Aviv prévu les 15 et 16 juin.

Dans le domaine du tourisme, le Maroc se disait prêt en décembre dernier à accueillir 200 000 touristes israéliens par an. L’annonce avait été faite par Nadia Fattah Aloui, ministre marocaine du Tourisme qui avait accordé une interview au média israélien KAN 11. La ministre n’avait pas fourni davantage d’informations, mais avait tenu à assurer le média israélien que plusieurs projets étaient à l’étude. D’après Morocco World News, la volonté du Maroc d’attirer les touristes israéliens s’explique par le fait que le secteur touristique de ce pays a subi une perte de 2 milliards de dollars en raison de la pandémie.