Coup dur pour Macron : 64% des Français ne croient pas à la baisse des impôts

0
405
Emmanuel Macron, Président de la France

Les Français sont loin d’être convaincus par les efforts d’Emmanuel Macron. Un sondage d’Elabe pour Les Echos nous apprend que 64% des Français ne croient pas à la baisse des impôts sur le revenu annoncée par le président lors de sa conférence de presse de ce 25 avril

Les Français doutent de la bonne foi de Macron sur la baisse des impôts. C’est en tout cas le résultat d’un sondage paru ce samedi et publié par l’institut Elabe. Le sondage réalisé auprès de 1 583 personnes âgées de 18 ans et plus risque d’être un coup dur pour Macron qui tente  à tout prix d’apaiser les tensions sociales en France.

Toutefois, malgré de nombreux efforts consentis, les Français restent toujours dans le doute. En effet, l’annonce d’une baisse des impôts ne leur paraît pas crédible. Ainsi, 66% des personnes interrogées ne croient pas en la crédibilité de cette mesure phare contre 34% qui estiment qu’elle est réalisable.

Dans le sondage, les Français se sont également prononcés sur d’autres questions, notamment sur l’augmentation du temps de travail. Ainsi, 64% des personnes interrogées ont dit « non »  à l’augmentation du temps, contre 36%. 80% sont contre la réduction des dépenses publiques contre 19% et sur la suppression des niches fiscales, 82% des Français se disent favorables à cette mesure contre 18%.

« La politique de l’Exécutif décriée »

Les Français ont une nouvelle fois rejeté la politique d’Emmanuel Macron. En effet, le sondage nous apprend que pour 61% des Français la politique de l’Exécutif n’est pas conforme aux engagements de campagne de Macron. Pour 67% des Français, la politique menée par l’Exécutif n’est pas efficace pour relancer l’économie.

Ce sondage intervient à deux semaines des Européennes, des élections cruciales pour le président français fortement fragilisé par la crise des Gilets Jaunes. Rappelons que pour ce qui est de la baisse d’impôt sur le revenu, Gérard Darmanin, ministre des Comptes publics, a confirmé au journal Le Parisien cette semaine que 17 millions de Français seront concernés. Le montant tournera autour de 300 euros par foyers et par an.

Pour consulter le sondage d’Elabe, cliquez ici : Elabe