Opération Printemps de Paix : Erdogan envahit le nord de la Syrie et défie l’Occident

0
44

Après le tollé général provoqué par son intervention en Syrie, le président turc, Erdogan, a défié l’Occident soulignant qu’il ignorera toutes les critiques dans sa lutte contre le terroriste

Recepp Tayyip Erdogan défie l’Occident. En effet, quelques heures après avoir lancé l’opération « Printemps de paix » contre les terroristes en Syrie qui a indigné l’Occident, le président turc lance un message très fort à ses détracteurs, affirmant qu’il n’écoutera pas leurs critiques.

« La Turquie ignorera les critiques concernant l’opération Printemps de la Paix que nous avons lancée contre les éléments terroristes pendant que 10 acteurs étrangers se baladent librement en Syrie », a-t-il déclaré ce jeudi. Dans son discours, il s’est durement attaqué à l’Arabie Saoudite qui a aussi condamné l’attaque turque en Syrie.

« La Turquie a neutralisé au total 16 000 terroristes »

« Je demande à l’Arabie Saoudite de se regarder dans le miroir et rendre des comptes sur ce qu’elle a fait au Yémen », a-t-il dit. Parlant du président Al-Assi, ses propos sont très durs. « Et l’Egypte, vous ne pouvvez rien dire. Vous avez laissé Morsi, président démocratiquement élu, mourir de souffrance dans un tribunal. C’est le genre de tueur que vous êtes ».

Dans son discours rapporté par le média Daily Sabah, le président turc s’est félicité des exploits de son armée dans la lutte contre le terrorisme ces dernières années. « La Turquie a neutralisé au total 16 000 terroristes, dont 7 500 chez nous et 8 500 à l’étranger ces quatre dernières années », s’est-il réjoui.

« Sauver la région des griffes du terrorisme »

Pour rappel, l’opération « Printemps de Paix » a été déclenchée ce 9 octobre par l’armée turque contre le PKK et les terroristes de Daesh dans le nord de la Syrie. Dans un twitte posté ce 9 octobre, le président turc avait souligné l’objectif de l’opération : « éliminer le couloir de la terreur qui est en train d’être installé dans nos frontières du sud afin d’apporter paix et sécurité dans la région ».

« Avec l’opération Printemps de Paix, nous éliminerons les menaces terroristes vers notre pays. Avec les Zones de sécurité que nous installerons, nous permettrons le retour des réfugiés syriens vers leurs pays. Nous protégerons l’intégrité territoriale de la Syrie et sauver la région des griffes du terrorisme », a-t-il ajouté.