Poutine prévient l’Europe : “si vous plafonnez le prix du gaz russe, je ne vous donne plus de gaz”

Le président russe, Vladimir Poutine, a prévenu l’Europe ce 07 septembre lors d’un forum à Moscou. Pour lui, les choses sont claires : tout pays de l’Union Européenne qui plafonne le prix du gaz russe ne sera ravitaillé en gaz

La guerre commerciale entre l’Union Européenne et la Russie de Vladimir Poutine est loin de connaître sa fin. Déclenchée en février dernier après l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe, cette guerre qui a beaucoup fragilisé les économies des deux camps reprend de plus belle après la décision de Poutine de ne plus fournir du gaz aux pays qui appliquent un plafonnement du prix de gaz russe.

Ce 07 septembre, lors d’un Forum économique qui s’est tenu à Moscou et couvert par l’agence de presse TASS, le président russe n’a pas mâché ses mots. Pour lui, il est hors de question que son pays fournisse du gaz, du pétrole ou du charbon à perte. “Il y a des obligations contractuelles, des contrats de livraison. Mais, si des décisions politiques sont prises pour contrevenir à ces contrats, nous ne nous y conformerons pas”, a-t-il menacé.

Sur le plafonnement du prix du gaz russe annoncé par l’Europe, la réponse du président russe est claire et nette. “C’est une solution totalement stupide. Si l’on cherche à le mettre en place, ça ne donnera rien de bon pour ceux qui l’ont mis en place”, a-t-il réagi, soulignant que son pays fera tout pour garder sa souveraineté.

“La Russie est un pays souverain et nous protégerons toujours nos intérêts nationaux”, martèle Poutine qui fait remarquer que son pays tient le coup malgré les sévères sanctions économiques qui lui sont infligées par l’Occident. “Le marché financier de la Russie s’est stabilisé, l’inflation est en train de chuter et le taux de chômage est à son plus bas”, réjouit le président russe.