Présidentielle américaine et fraude électorale : 11 sénateurs refusent de certifier la victoire de Joe Biden

0
575

11 sénateurs américains, dirigés par Ted Cruz, refusent de certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine du 03 novembre 2020. Ils exigent l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur les nombreux cas de fraudes ayant entaché la crédibilité des résultats

La fronde anti-Biden gagne du terrain aux Etats-Unis. Deux mois seulement après les élections présidentielles à l’issue desquelles Joe Biden a été proclamé vainqueur par les médias en dépit des contestations du camp de Trump, le bras de fer n’a pas encore connu son épilogue et pourrait même s’intensifier à quelques semaines de l’investiture du 46ème président.

En effet, ce 3 janvier, il a été révélé dans la presse américaine que 11 sénateurs républicains dirigés par Ted Cruz ont annoncé qu’ils refuseront la certification de celui qui a été proclamé vainqueur en novembre dernier par les médias. Les noms des 11 sénateurs ont été publiés dans la presse. Il s’agit de : Sens. Ted Cruz, Ron Johnson, James Lankford, Steve Daines, John Kennedy, Marsha Blackburn, Mike Braun, Cynthia Lummis, Roger Marshall, Bill Hagerty, et Tommy Tuberville.

“La fraude électorale a été un vrai défi lors des élections”

Dans un communiqué publié par les sénateurs et relayé par Fox News, l’intégrité des précédentes élections présidentielles américaines est remise en question. “La fraude électorale a été un vrai défi lors des élections, même si on peut remettre en cause son ampleur”, écrivent-ils ajoutant que la fraude notée lors de ces élections est la plus grande de l’histoire des Etats-Unis.

Les sénateurs exigent ainsi la nomination d’une commission au Congrès afin de mener une enquête sur le déroulement du scrutin. Pour ce faire, ils n’hésitent pas à rappeler les élections de 1877 qui avaient opposé Samuel Tilden à Rutherford Hayes lors desquelles plusieurs cas de fraudes avaient été constatés dans plusieurs Etats.

“Pouvez-vous redescendre sur terre?”

“En 1877, le Congrès n’avait pas ignoré ces allégations (de fraude, ndlr) et les médias n’avaient pas rejeté les arguments de ceux qui évoquaient des cas de fraude en les traitant de radicaux qui tentent de saper la démocratie. Il doit en être de même cette fois-ci. Le Congrès devrait immédiatement nommé une commission pour mener une enquête d’urgence de 10 jours dans les Etats où des résultats ont été contestés”, urgent-ils.

Le communiqué des 11 sénateurs n’a pas laissé les anti-Trump indifférents. En effet, ce 3 janvier, sur son compte Twitter, Amy Klobuchar, ex candidate à la primaire du parti démocrate et farouche opposante de Trump, a réagi. “Avec tout le respect que je dois à mes collègues sénateurs républicains qui font cela : pouvez-vous redescendre sur terre? Les autorités en charge des élections, parmi lesquels des représentants républicains, ont certifié les résultats. C’est gênant”.