Projet d’infrastructures routières : le Sénégal obtient un prêt de 119 millions de dollars de la CEDEAO

L’Etat sénégalais a reçu un prêt de 119 millions de dollars de la part de Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO pour financer trois projets d’infrastructures routières 

Modernisation en mode “fast-track”. Après les récentes scènes de violence qui ont secoué le pays à la suite de l’arrestation d’Ousmane Sonko, principal opposant du pays, le président sénégalais, Macky Sall, veut apaiser les tensions en choisissant un subterfuge très efficace : relancer les projets de modernisation du pays.

Ainsi, après avoir récemment reçu un financement estimé à 1 965 milliards de FCFA de l’Etat du Canada pour relancer le chemin de fer Dakar-Tambacounda, le pays s’apprête à encaisser une somme assez colossale qui devrait servir, cette fois-ci, à financer trois projets d’infrastructure.

C’est en tout cas l’information obtenue par Lecourrier-du-soir.com du média ConstructionReviewOnline. En effet, d’après cette source, l’Etat du Sénégal devrait recevoir un prêt de 119 millions de dollars de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO.

La source parle d’un accord signé par Amadou Hott, ministre sénégalais de l’Economie et Mamadou Diagne, vice-président de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO. Les trois projets dont il est question concernent la construction de route et de chemin de fer.