Relance du secteur privé et des PME au Sénégal : la Banque Mondiale prête 125 millions de dollars à Macky Sall

La Banque Mondiale annonce avoir accordé au Sénégal un prêt de 125 millions de dollars pour booster le secteur privé ainsi que les petites et moyennes entreprises (PME)

Face à la crise sanitaire qui a eu un impact très négatif sur les finances publiques, la Banque Mondiale, partenaire clé de plusieurs Etats africains, a commencé à débloquer des fonds pour aider les pays les plus touchés sur le continent africain, dont le Sénégal où le gouvernement a récemment annoncé une enveloppe de 450 milliards de FCFA pour accompagner les jeunes.

C’est en tout cas l’information que la rédaction du média Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 24 mai de la Banque Mondiale. En effet, dans un communiqué publié sur son site officiel, l’institution internationale annonce l’approbation d’un projet de financement d’un montant de 125 millions de dollars destiné à améliorer la compétitivité des petites et moyennes entreprises et du secteur privé.

Dans le communiqué intégralement lu par notre rédaction, la Banque Mondiale y dévoile les objectifs de ce financement. En effet, d’après l’institution, cette somme est destinée à aider le Sénégal à faire face aux conséquences économiques drastiques de l’après-Covid-19 en rendant opérationnel l’agenda Jobs and Economic Transformation (Transformation de l’Emploi et de l’Economie).

“Le Sénégal fait face à de nombreux défis qui sont la résultante de la pandémie à Coronavirus. C’est dans ce contexte qu’a vu le jour ce projet qui vise à aider à la création de plus et de meilleurs emplois en améliorant la compétitivité du secteur privé ainsi que sa productivité, à l’accès au financement et à l’investissement à long terme et à la mise en place davantage d’infrastructures plus soutenables”, explique Nathan Belete, directeur pôle Sénégal de la Banque Mondiale.

Pour lire le communiqué dans sa version originale, cliquez ici : World Bank