Révélation : depuis un an, le Pentagone entraîne secrètement des troupes taïwanaises face à la Chine

Le média Wall Street Journal a révélé ce 07 octobre que les Etats-Unis assurent une formation militaire à l’armée de terre et à la marine taïwanaise depuis au moins 1 an

Les activités très louches des Etats-Unis en Asie dévoilée au grand jour. Derrière la guerre diplomatique que Washington déclare à la Chine depuis bientôt une décennie, se cache une véritable volonté de déstabiliser une puissance étrangère susceptible de voler aux Etats-Unis sa place de première puissance économique mondiale dans un futur proche.

En tout cas, à en croire les révélations faites par les médias américains, on comprend bien qu’il y a une réelle volonté de nuire à Pékin. En effet, d’après The Hill qui cite le Wall Street Journal, des troupes américaines ont secrètement formé des soldats taïwanais. Sur ce, The Hill révèle: “une vingtaine de membres des forces spéciales américaines forment des petites unités de l’armée de terre taïwanaise”. La formation a duré au moins une année.

L’information a été reprise ce 7 octobre par plusieurs sources, telles que France 24. A en croire ce média, un porte-parole du Pentagone du nom de John Supple a réagi à la révélation du Wall Street Journal. Mais, il a refusé de confirmer l’information. Réagissant à cette publication, Supple évoque la menace chinoise.

“Notre soutien et notre relation militaire envers le Taïwan est motivé par la menace actuelle posée par la République Populaire de Chine. Nous demandons à Pékin de respecter son engagement pour une résolution pacifique de nos différends”. Il faut dire que cette révélation intervention dans un contexte de crise entre l’Occident et la Chine.

Pour rappel, ces dernières heures, il a été révélé dans la presse que 56 avions militaires chinois ont survolé le ciel de Taiwan, plongeant les autorités de ce territoire dans une colère noire. De source proche, Taipei (capitale de Taiwan) envisage sérieusement de casser sa tirelire en vue s’acheter des armes de guerre qui lui permettront d’assurer sa protection face à Pékin.