Révélation explosive : le couple Macron aurait dépensé 120 000 euros dans des dîners mondains en 2016

Une enquête de “Complément d’enquête” a révélé que le couple présidentiel a dépensé, en 2016, 120 000 euros en huit mois dans des dîners mondains qui ont permis à Emmanuel Macron de se constituer un véritable réseau, notamment dans le monde culturel, ce qui lui sera d’une grande utilité pour son ascension politique

Une révélation explosive qui risque de porter préjudice à Emmanuel Macron à seulement quelques mois d’une présidentielle cruciale. Le chef de l’Etat (qui a déjà obtenu ses 500 parrainages) n’a certes pas encore officialisé sa candidature, mais cette bombe qui vient d’être lâchée par la presse pourrait éventuellement gâcher la fête.

En effet, tout part d’une enquête menée par “Complément d’Enquête” qui explique comment Emmanuel Macron s’est constitué un réseau, notamment dans le monde culturel. Et le tout, grâce à l’argent du contribuable. Dans le documentaire partiellement consulté par notre média, y participe une personnalité et non des moindres.

Il s’agit de Christian Eckert, ex secrétaire d’Etat au budget dont le témoignage n’a laissé personne indifférent. Selon ce dernier, l’appartement de fonction d’Emmanuel Macron, situé en plein cœur de Paris, était devenu le lieu de rencontre de la bourgeoisie culturelle française.

Dans l’enquête, “Complément d’enquête” fait une révélation de taille. “Le logement de fonction est situé à l’opposé de l’entrée officielle à l’autre bout de l’immense paquebot, avec un accès privé que rien ne signale, réservé au ministre (ici Emmanuel Macron) et à ses invités”, renseignent les journalistes.

Décrivant l’ambiance mondaine qui s’y régnait, l’enquête poursuit : “discrètement, pendant deux ans, Bercy devient une fête. Des apéros, des dîners même deux dans la même soirée”. Parmi les noms des prestigieux invités, quelques noms ont fuité dans la presse. Parmi eux, figurent : Fabrice Luchini, Pierre Arditi ou encore Guillaume Gallienne.

Mais, le détail qui a le plus retenu l’attention des Français est la somme colossale qui a été dépensée dans ces soirées qui ont servi d’ascension politique à celui qui deviendra un an plus tard le plus jeune président de la Vème République. Sur ce, le témoignage de Christian Eckert est terrifiant.

“L’ensemble des crédits de l’année était consommé. Il n’y avait plus d’argent, il n’y avait plus d’argent pour le fonctionnement du ministère , en tout cas de sa partie du ministère”, confie-t-il. D’après les informations obtenues par “Complément d’Enquête”, 120 000 euros ont été dépensés en 8 mois.

A peine révélée, l’affaire suscite déjà une vive polémique en France, notamment sur les réseaux où les commentaires ont été légion.