Révolte anti-Covid aux USA : l’Etat de Géorgie sort un décret demandant aux commerces de violer les mesures sanitaires

Le gouverneur de l’Etat de Géorgie, Brian P. Kemp, a signé un décret ce 19 août autorisant les petits commerces à ne plus respecter les mesures sanitaires auxquelles ils étaient assujetties sur ordre des autorités sanitaires locales. Une décision qui a suscité l’immense courroux des Démocrates

La révolte contre les mesures sanitaires s’étend un peu partout dans le monde. Si, pour le moment, l’Espagne fait figure de bon élève en interdisant dans 4 communautés autonomes (région) l’usage obligatoire du Pass Sanitaire pour accéder aux restos, bars et boîtes de nuit, aux Etats-Unis, la révolte s’organise petit à petit.

En effet, ces dernières heures, Lecourrier-du-soir.com a appris de plusieurs sources fiables dont, CBS News que le gouverneur de l’Etat de Géorgie, Brian P. Kemp, a signé un décret qui interdit que les commerces soient punis pour n’avoir pas respecté les règles sanitaires mises en place par les autorités locales.

“La Géorgie est ouverte aux commerces”

Ainsi, lors d’un point de presse, le gouverneur n’a pas mâché ses mots. “Les gouvernements locaux ne pourront pas exiger des petits commerces qu’ils deviennent ‘la police du masque ou la police vaccinale’ de la ville ou qu’ils cautionnent toute sorte de restrictions qui finiront pas faire fuir les clients, faire chuter les revenus ou provoquer la faillite des entreprises”, a-t-il martelé.

Dans un twitte qu’il a posté sur son compte Twitter officiel et consulté par Lecourrier-du-soir.com, on pouvait lire : “le décret que j’ai signé aujourd’hui vise à s’assurer que les commerces qui se trouvent partout à travers l’Etat ne peuvent pas être punis par les gouvernements locaux pour avoir tenté de gagner leurs vies, de rémunérer leurs employés et de vivre de leur gagne-pain. La Géorgie est ouverte aux commerces”.

“L’opposition démocrate est en colère”

D’après la chaîne CNN, qui a aussi relayé l’information, la décision du gouverneur a très vite suscité l’indignation du parti Démocrate. En effet, d’après le média, Rebecca Galanti, porte-parole du parti au niveau de cet Etat, n’a pas caché sa grosse déception à l’annonce de la nouvelle.

“Alors que les autorités sanitaires, les parents et résidents de Géorgie supplient le gouverneur Kemp de prendre des mesures pour combattre la hausse de cas de Covid-19 dans notre Etat, apparemment, la seule mesure qui lui tient à cœur est celle qui permettra de propager le Covid dans l’Etat de Géorgie et sapera les efforts fournis jusqu’ici par les autorités locales pour contrôler l’avancée du virus”, s’agace-t-elle.