Scandale Covid : Pfizer a injecté 25 millions dollars dans 19 entreprises de lobbying pour faire passer des lois qui l’arrangent

Une révélation faite ce 05 juillet par le média KHN a permis de dévoiler le montant déboursé par Pfizer pour rémunérer des entreprises de lobbying dans l’unique but de s’accaparer à lui-seul le marché du vaccin

En pleine pandémie à Coronavirus, le laboratoire Pfizer, l’un des plus puissants au monde (sinon le plus puissant) est sur la sellette. Et pour cause! Pfizer s’est presque accaparé, à lui-seul, tout le marché des vaccins, ce qui lui a permis d’engranger en seulement deux ans plusieurs milliards de dollars.

Mais, pour y arriver, le laboratoire, bras droit du gouvernement américain et de l’Union Européenne dans la lutte contre le Covid, applique des méthodes pas très catholiques, à savoir le recours à de très redoutables entreprises de lobbying. Dans certains cas, le laboratoire rémunère des médecins influenceurs pour faire la pub de ses produits sur les plateaux de télé.

Et voilà! Deux ans après le début d’une pandémie qui aura changé le visage du monde, des révélations sur le montant dépensé par Pfizer pour asseoir son hégémonie apparaissent au grand jour. Et la dernière est faite par le site d’investigation américain Khn.org, média basé aux Etats-Unis.

En effet, dans un article publié ce 05 juillet, le média nous apprend que Pfizer a ramassé en 2021 81,3 milliards de dollars de profits, soit deux fois plus qu’en 2020. D’après la même source, grâce à son vaccin anti-Covid ARN, le géant pharmaceutique américain contrôle désormais 70% du marché des vaccins aux Etats-Unis et au sein de l’UE.

Cependant, le domaine dans lequel Pfizer excelle le plus est celui du lobbying. Ainsi, à l’instar de toutes les grandes entreprises de ce secteur, le laboratoire américain sait que pour convaincre les Etats à acheter son vaccin, la qualité de celui-ci ne suffit pas. Il faut aussi être entouré des plus grands lobbyistes du monde pour conquérir les cœurs et les esprits.

Et dans ce domaine, Pfizer n’hésite pas à dépenser des sommes folles pour mettre la main sur le très lucratif marché des vaccins, terrassant ainsi tous ses concurrents. Sur ce, la révélation faite par KHN laisse sans voix. “Pfizer a prodigieusement dépensé beaucoup d’argent pour renforcer son influence durant la pandémie”, révèle la source.

Et le média KHN d’ajouter : “depuis début 2020, il a déboursé plus de 25 millions de dollars pour effectuer du lobbying en interne, payer 19 entreprises de lobbying, faire passer des lois afin de protéger ses produits et promouvoir des programmes de vaccinations plus élargis”.

Mais, pour réussir à faire passer les lois qui lui conviennent ou abroger celles qui le dérangent, le laboratoire n’hésite pas à se rapprocher de la classe politique américaine avec laquelle il entretient des rapports assez malsains. Ainsi, d’après KHN, en 2020, Pfizer a dépensé 3,5 milliards de dollars de dons destinés aux candidats américains à la présidentielle.

Et les Démocrates ont été les plus choyés. Ainsi, d’après les informations obtenues par ce site d’investigation américain, Joe Biden, par exemple, a pu bénéficier d’une aide financière de 351 000 dollars en provenance de Pfizer, tandis que Trump n’a touché que 103 000 dollars.

D’après le média américain, le laboratoire Pfizer, contrairement à ses concurrents (Moderna, Novavax, Sanofi ou encore Johnson and Johnson), n’a pas cherché un soutien financier du gouvernement américain pour développer son vaccin, préférant travailler en toute indépendance.

Sur les réseaux sociaux, la révélation de KHN connaît un succès fulgurant après avoir été largement partagée par les internautes.

1 COMMENT

  1. […] Dana Parish (@danaparish) July 10, 2022 Scandale Covid : Pfizer a injecté 25 millions dollars dans 19 entreprises de lobbying pour faire pa… __ATA.cmd.push(function() { __ATA.initDynamicSlot({ id: 'atatags-26942-62cfc7374343a', location: […]