Scandale en Espagne : en pleine pandémie, l’Etat a dépensé 8 millions d’euros dans des contrats d’urgence illégaux non liés au Covid

En Espagne, un rapport de la Cour des Comptes, relayé par plusieurs sources fiables, révèle que durant la crise sanitaire, l’Etat espagnol a dépensé plus de 8 millions d’euros dans des contrats verbaux illégaux qui n’étaient même pas liés à la pandémie

Quand le Covid sert de prétexte pour mettre la main dans la caisse. En tout cas, en Espagne, le gouvernement vient d’être pris la main dans le pot de confiture après la publication d’un rapport de la Cour des Comptes relayé par plusieurs médias dont 20minues.es.

En effet, d’après cette source, en pleine pandémie à Coronavirus, l’Etat espagnol a dépensé la coquette somme de 8,8 millions d’euros dans des contrats. Le plus grave dans cette affaire est que 1 contrat sur 4 n’était pas du tout lié à la crise sanitaire et que les contrats étaient verbaux. Autrement dit, rien n’a été signé.

Les ministères ayant le plus bénéficié de ces contrats sont : le ministère de la Science et de l’Innovation, celui de la Justice et celui de la Politique Territoriale. Des manquements ont été notés. Car, d’après le rapport de la Cour des Comptes, 5 des contrats signés n’ont même pas respecté les conditions requises.

A peine révélée, l’affaire suscite de vives réactions sur les réseaux sociaux.

“Pour moi, ce n’est qu’une partie de ce qui a été découvert”, a réagi Jobancin1942 dans un twitte.

“Quand tu crois qu’ils ont franchi toutes les limites, (soudain) apparaît une information comme celle-ci et tu te rends compte que non, qu’ils sont allés plus loin”, s’indigne l’internaute Imanol