Scandale en France : des banques ferment des comptes de citoyens russes ordinaires et leur refusent des prêts

D’après une information du Figaro largement relayée par la presse, des banques françaises ont arbitrairement fermé des comptes en banque appartenant à des citoyens russes ordinaires et leur ont refusé des prêts bancaires. Se disant victimes de discrimination, 76 Russes ont ainsi porté plainte contre leur banque

Les citoyens russes sont-ils devenus les damnés de la Terre? La question a toute sa pertinence au moment où plusieurs Etats en Occident cherchent à tout prix à leur interdire l’accès sur leur sol. Mais, pas que! Dans certains pays, même ouvrir un compte en banque leur est interdit.

C’est du moins le scandale révélé ces dernières heures en France où 76 ressortissants russes annoncent avoir porté plante contre X pour discrimination auprès du Tribunal de Paris. D’après Le Figaro qui donne l’info, “quelques jours après l’attaque de l’Ukraine, toutes (ces personnes) sont devenues des suspects auprès de leurs banques, sommées par l’Europe de s’en prendre aux comptes des oligarques russes proches de Poutine”.

Et Le Figaro d’ajouter : “mais au lieu d’actions ciblées, ces établissements ont réalisé, à lire la plainte, un coup de balai dans leurs portefeuilles clients. Tout ce qui porte un nom russe a été pris dans les filets des logiciels et le couperet s’est abattu sur des personnes parfaitement intégrées. Leurs comptes ont été bloqués ou fermés, des prêts ont été refusés”.

L’information a été relayée par plusieurs autres médias en France, dont LeDauphiné.com. En effet, d’après cette source, les plaignants qui sont en majorité des étudiants, bibliothécaires, entrepreneurs, psychologues… sont “confrontés à un certain nombre de problèmes avec les établissements bancaires français “. Ils subissent un refus de prêt, des blocages, des refus d’ouverture ou de fermeture de comptes bancaires. Dans la plainte consultée par AFP, les plaignants dénoncent arbitraires.

Il convient surtout de souligner ce que ce scandale intervient dans un contexte géopolitique extrêmement tendu marqué par la guerre en Ukraine, pays envahi par son voisin russe depuis le 24 février 2022. En guise de représailles, les Etats occidentaux ont infligé de lourdes sanctions aux oligarques russes proches de Poutine en gelant leurs avoirs.

D’ailleurs, en France, l’Etat a déjà gelé plus de 1 milliard d’euros d’avoirs appartenant des personnalités russes. En Belgique, il y a moins d’un mois, l’Etat faisait état de plus de 50 milliards d’euros d’avoirs russes gelés. Parmi les personnalités russes les plus lésées par ces sanctions, figure Roman Abramovich, milliardaire russe, qui a été contraint par la justice britannique de vendre son club de football Chelsea.

Sur les réseaux sociaux, le scandale n’est pas passé inaperçu. Il a suscité de vives réactions.