Tension à l’Elysée : 1 000 étudiants déposent une plainte contre Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education

1
370

Le ministre français de l’Education, Jean-Michel Blanquer, est poursuivi en justice par un millier d’étudiants qui lui reprochent d’avoir maintenu les épreuves BTS en présentiel en pleine pandémie 

Blanquer à nouveau dans la tourmente et c’est une très mauvaise nouvelle pour l’Elysée. Après le scandale “Avenir Lycéen” qui l’a très fortement affaibli en novembre 2020, le ministre de l’Education d’Emmanuel Macron n’est toujours pas sorti de l’auberge. Très critiqué par des syndicats d’enseignants, il fait l’objet d’une plainte comme l’a révélé le JDD ce dimanche.

En effet, ce 25 avril, le média français a révélé que Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, ont été visés par une plainte déposée par l’avocat Fabrice Di Vizio. D’après la source, cette plainte a été déposée devant la CJR (Cour de Justice de la République) par un millier d’étudiants qui dénoncent vigoureusement la décision de Blanquer de maintenir les examens de BTS en présentiel.

“Au nom de 1.000 étudiants et diverses associations, dont l’Union nationale des étudiants de France, l’association des victimes du coronavirus ou le collectif C19, l’avocat leur reproche le maintien des épreuves de BTS en présentiel, en dépit du contexte sanitaire”, renseigne le JDD.

Et d’ajouter : “la procédure s’appuie sur l’article 223-1 du Code pénal, pour accuser les ministres d'”exposer autrui à un risque immédiat de mort ou de blessure de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi”.

Toujours selon le JDD, le cabinet de l’avocat a également déposé une requête en référé-liberté devant le Conseil d’Etat afin de faire annuler en urgence, les examens en présentiel. “Les étudiants, souhaitent les plaignants, pourraient ainsi valider leur BTS par le contrôle continu”, rapporte le média.

Il convient de rappeler que le maintien des examens BTS en présentiel a été annoncé par le ministre de l’Education lors d’un point de presse organisé ce jeudi 22 avril et durant lequel il faisait le point sur la situation sanitaire.

1 COMMENT