Terrible nouvelle pour Joe Biden : la Cour Suprême américaine suspend l’obligation vaccinale dans les entreprises

La Cour Suprême des Etats-Unis a suspendu, jeudi 13 janvier, l’obligation vaccinale pour les entreprises comptant au moins 100 employés. Un coup dur pour l’administration Biden mais qui a fait jubiler des élus républicains

Un coup de massue asséné à un président déjà très affaibli sur le plan politique. En effet, quelques mois après l’entrée en vigueur d’un décret signé par Joe Biden et autorisant les entreprises privées à imposer la vaccination obligatoire à leurs salariés, la mesure, très controversée, vient d’être suspendue par la Cour Suprême.

C’est du moins l’information que notre média a obtenue ce 14 janvier de plusieurs sources fiables. Ainsi, d’après le média New York Times, la mesure aura un impact très négatif sur les entreprises comptant plus de 100 employés, car ce sont elles les principales concernées par ce revers judiciaire.

La même source ajoute que ce sont les juges conservateurs, très opposés à cette mesure sanitaire, qui ont bloqué l’obligation vaccinale. L’information a été confirmée par le média américain ABC News qui précise, tout de même, que la Cour Suprême maintient l’obligation vaccinale pour les soignants.

En tout cas, ce jeudi, à l’annonce de la nouvelle, les réactions ont été très nombreuses sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter où plusieurs élus conservateurs et républicains n’ont pas pu cacher leur immense joie. Parmi eux, figure Ted Cruz, sénateur républicain du Texas.

“La suspension de l’obligation vaccinale de Joe Biden par la Cour Suprême des Etats-Unis est une grande victoire pour l’Etat de droit et constitue un pas en avant dans la riposte contre la tyrannie de Biden”, s’est-il félicité, tout en regrettant que la même Cour ait rendu la vaccination obligatoire pour les soignants.