Terrible nouvelle pour Macron : 14 500 plaintes ont été déposées contre ses ministres pour mauvaise gestion du Covid

L’Etat français est dans de beaux draps quelques jours après les révélations de procureur François Molins sur les milliers de plaintes déposées contre des autorités étatiques dans le cadre de la gestion du Coronavirus. En effet, tout est parti d’une interview que François Molins, procureur général près de la Cour de Cassation, a accordée au média LCI ce dimanche 5 septembre.

A la question de savoir s’il y a eu de nombreux plaintes visant les ministres de Macron, sa réponse a été sans ambages :”effectivement, il y a des milliers de plaintes qui arrivent”, a-t-il révélé, avant d’ajouter ne pas connaître le nombre de plaintes qui seront, tout de même, recevables.

Face au journaliste Darius Rochebin, le procureur a expliqué qu’il s’agit d’un phénomène nouveau dû peut-être au développement des nouvelles technologies de l’information. “C’est un phénomène qui est nouveau, je pense, qui est certainement dû au développement des modes de communication et d’internet qui affecte la Cour de Justice”.

“14 500 plaintes déposées contre des ministres de Macron”

Pour le procureur, le phénomène est noté au niveau du pôle de Santé Publique de Paris. “Le même phénomène existe au niveau du pôle de Santé Publique de Paris”, fait-il remarquer. Il convient de rappeler que plusieurs membres du gouvernement avaient été visés par des plaintes pour leur rôle dans la gestion de la crise sanitaire.

Quatre jours plus tard, ce 9 septembre, le procureur est allé plus loin, révélant l’existence de dizaines de milliers de plaintes contre des ministres du gouvernement d’Emmanuel Macron. En effet, lors d’une interview accordée à RTL ce mercredi, François Molins estime le nombre de plaintes à 14 500.