Terrible nouvelle pour Macron : battus aux élections, les alliés de LREM en Espagne exclus du parlement avec 0 siège

Le parti politique Ciudadanos, allié de LREM en Espagne, a subi une claque ce 19 juin lors des élections autonomes qui se sont déroulées en Andalousie. Le parti, qui avait accueilli Manuel Valls à son arrivée en Espagne, a ainsi perdu les 21 députés qu’il avait et a fini avec 0 siège ce dimanche au moment où en France, son allié LREM perd la majorité absolue face à la NUPES et au Rassemblement National (RN)

“Un malheur ne vient jamais seul”, dit l’adage. Et ce 19 juin, cela s’est bien confirmé. En effet, Emmanuel Macron qui a perdu la majorité absolue face à la NUPES et au Rassemblement National a reçu une terrible claque depuis l’Espagne où Ciuddanosn, parti espagnol allié de la LREM, a été exclu du parlement andalous pour n’avoir obtenu aucun siège lors des élections autonomes qui se déroulées dans cette région espagnole ce dimanche.

D’après les informations que Lecourrier-du-soir.com a obtenues du média espagnol El Espanol, c’est le Parti Populaire (PP), formation de droite modérée, qui arrive en tête avec 43% des voix, soit 58 sièges. Il est suivi par le parti au pouvoir PSOE (Parti Socialiste) qui n’a obtenu que 30 sièges. La formation d’extrême-droite, VOX, arrive en 3ème position avec 14% des voix. Le parti Ciudadanos, allié de Macron, arrive en 6ème position, avec seulement 3,29% des voix, ce qui ne lui donne aucun siège au Parlement andalous.

L’effondrement des alliés de Macron est d’autant plus dure qu’ils avaient obtenu 21 sièges en 2018 dans cette même région espagnole. Et le parti qui vit une véritable crise politique depuis plus de trois ans risque de disparaître complètement du paysage politique à la suite à la démission de son chef de file, Juan Marin, qui a quitté le navire peu après la publication des résultats officiels.

“Demain matin, je présenterai ma démission de toutes mes fonctions du parti parce que je crois qu’il en va de ma responsabilité et qu’il faut le faire. Donc, merci pour les efforts et la confiance”, a-t-il déclaré en marge d’un point de presse, soulignant qu’il ne se fait aucun doute que des femmes et hommes du parti prendront la relève.

Il faut dire que l’effondrement du parti allié de Macron en Espagne ne date pas d’hier. Il avait commencé en 2019 lors des élections générales espagnoles où Ciudadanos n’avait obtenu que 10 sièges, son pire score. La chute s’est accélérée en 2021 avec les élections autonomes de Madrid où les alliés de LREM se sont retrouvés avec 0 siège.

En effet, dans ces élections de Madrid qui s’étaient déroulées le 4 mai, le PP (Parti Populaire) avait raflé 65 sièges, soit 44,5% des voix. En termes de votes, il avait obtenu 1 620 213 votes. Le Parti Socialiste qui est au pouvoir était arrivé en 3ème position avec seulement 24 sièges et les alliés de la France Insoumise, Podemos, n’avaient obtenu que 10 sièges, soit 7,13% des voix.

Une autre mauvaise nouvelle pour Macron qui a perdu ce 19 juin la majorité absolue en France.

1 COMMENT

  1. […] Terrible nouvelle pour Macron : battus aux élections, les alliés de LREM en Espagne exclus du parl… __ATA.cmd.push(function() { __ATA.initDynamicSlot({ id: 'atatags-26942-62b09e6c97fd8', location: 120, formFactor: '001', label: { text: 'Publicités', }, creative: { reportAd: { text: 'Report this Ad', }, privacySettings: { text: 'Confidentialité', onClick: function() { window.__tcfapi && window.__tcfapi( 'showUi' ); }, } } }); }); […]