Terrible nouvelle pour Macron : son ex ministre Alain Griset, condamné à un 1 an de prison pour faux et usage de faux

Alain Griset, ex ministre d’Emmanuel Macron, vient d’être condamné à un an de prison avec sursis pour abus de confiance et faux et usage de faux

La Macronie, à nouveau, dans la tourmente. Et pour cause! Car, c’est encore une ex figure du gouvernement de Macron qui vient d’être condamnée par la justice. Le condamné en question n’est autre qu’Alain Griset, ex ministre délégué des Petites et Moyennes Entreprises (PME), condamné en mai dernier à 1 an de prison avec sursis et 80 000 euros d’amende.

Et ce n’est pas fini. L’ex ministre de Macron qui a quitté le gouvernement bien avant la présidentielle vient d’être condamné à 1 an de prison assorti d’une amende de 5 000 euros pour “abus de confiance”. C’est du moins ce qu’on révélé ce 28 juin plusieurs sources fiables, dont 20 minutes.

“L’ancien ministre délégué aux PME Alain Griset a été condamné ce mardi à Lille à un an d’emprisonnement avec sursis et trois ans d’inéligibilité. Le tribunal, qui l’a également condamné à une amende de 5.000 euros, a ‘tenu compte de l’absence d’antécédent et de la restitution des fonds’. Alain Griset a été reconnu coupable d’ ‘abus de confiance’ et de faux et usage de faux”, renseigne la source.

Pour rappel, en mai dernier, l’ex ministre délégué des petites et moyennes entreprises (PME) avait écopé d’1 an d’emprisonnement avec sursis, d’au moins 80 000 euros d’amende et de 3 ans d’inéligibilité dans une affaire qui remonte à 2019 et qui avait déclenché une vive polémique en France.

1 an de prison avec sursis, au moins 80 000 euros d’amende et 3 ans d’inéligibilité : c’est la peine requise, ce mercredi 25 mai, par la procureur de la République de Lille contre l’ancien ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, le nordiste Alain Griset. Il comparaissait pour abus de confiance. On lui reproche d’avoir placé à son nom en 2019 une somme de 130.000 euros appartenant à la Confédération Nationale de l’Artisanat des Métiers et des Services du Nord, dont il était président”, renseignait le média France Bleu. L’information avait été confirmée par France 3.

Ce 28 juin, sur les réseaux sociaux, sa condamnation n’est pas passée inaperçue. “L’ex-ministre Alain Griset prend un an d’emprisonnement avec sursis et trois ans d’inéligibilité pour avoir placé des fonds d’un syndicat qu’il présidait sur un PEA personnel. Le tribunal l’a aussi condamné à une amende de 5.000 euros, relate l’AFP”, a réagi le journaliste Nils Wilcke.

Une condamnation relayée par Morandini sur son fil d’actu. “L’ancien ministre délégué aux PME Alain Griset a été condamné à Lille à un an de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité pour “abus de confiance et faux et usage de faux” #lille #alaingriset #condamnation #ministre”