Urgent : après avoir perdu 100 millions, l’Open d’Australie accepte désormais les joueurs atteints de Covid

Après avoir subi une lourde perte financière en 2021, l’Australie autorise désormais que des sportifs atteints de Covid prennent part à l’Open d’Australie. Une décision qui surprend plus d’un 

Une décision qui fera débat dans les jours qui viennent. En effet, en pleine reprise du Covid, les autorités australiennes ont annoncé une décision qui a pris de court les fans : les joueurs sont désormais autorisés à jouer même s’ils sont positifs au Covid. Telle est l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue du média 10 News First Melbourne.

Dans un message posté sur son compte Twitter officiel, on pouvait lire : « les joueurs qui ont été testés positifs au Covid-19 seront autorisés à jouer à l’Open d’Australie, a confirmé Craig Tiley, président de la fédération de Tennis ».

L’Australie a-t-elle voulu éviter une catastrophe financière pire que celle connue en 2021? La question a toute sa pertinence. Car, en décembre 2021, le média australien Abc.au révélait que la Fédération australienne de Tennis avait perdu 100 millions d’euros, en raison de l’impact du Covid.

Sur ce, le média australien précise : « les coûts de transport des voyageurs venant de partout dans le monde pour rallier Melbourne et les coûts liés à leur quarantaine pendant deux semaines dans des hôtels constituent un énorme fardeau pour les organisateurs du grand tournoi ».

Rappelons qu’en 2022, la star serbe Novac Djokovic avait été expulsé de ce pays pour son refus de se faire vacciner. L’affaire avait eu un impressionnant retentissement médiatique et avait suscité de vives réactions partout dans le monde.

Et comme par hasard, un an plus tard, la même fédération fait marche arrière de la plus ridicule des manières, acceptant que des sportifs positifs au Covid prennent part à cette compétition.

L’argent quand tu nous tiens!