USA : les compagnies aériennes se révoltent contre Biden : “le port obligatoire du masque n’a plus aucun sens”

Dans une lettre datée du 23 mars intégralement lue par Lecourrier-du-soir.com, 11 directeurs de compagnies aériennes américaines ont demandé à Joe Biden, président des Etats-Unis, de mettre fin au port obligatoire du masque dans les avions, jugeant que cette mesure n’a, à l’heure actuelle, plus aucun sens

Les compagnies aériennes en ont marre du port du masque obligatoire dans les avions et laissent exploser leur colère. En tout cas, dans une lettre adressée à Joe Biden et lue par Lecourrier-du-soir.com, ils considèrent que la décision de rendre le masque obligatoire dans les avions n’a plus aucun sens.

Ainsi, dans la lettre consultée par notre rédaction, on peut y lire : “notre industrie a fait confiance à la science à tout moment. Au début (de la pandémie), nous avons volontairement mis en place des mesures telles que le port du masque obligatoire, le Pass Sanitaire, la distanciation sociale… afin de réduire les risques et privilégier le bien-être des passagers ainsi que des employés”.

Et de poursuivre : “cependant, beaucoup a changé depuis que les mesures ont été mises en place et elles n’ont plus de sens dans le contexte sanitaire actuel. La chute drastique des décès et des hospitalisations est la preuve que notre pays est bien protégé contre contre les complications du Covid”.

Dans la lettre, les directeurs de compagnies aériennes américaines exigent de l’administration Biden qu’elles mettent fin à toutes les restrictions. “Etant donné que nous sommes entrés dans une nouvelle phase de lutte contre le virus, nous soutenons fermement votre avis selon lequel : “le Covid ne doit plus contrôler nos vies’. C’est donc le moment pour votre l’Administration de mettre fin aux restrictions fédérales liées au transport”.

Les 11 signataires de la lettre ont ainsi demandé à Biden de mette tout simplement fin aux tests obligatoires exigés aux passagers avant l’embarquement et au port du masque rendu obligatoire au niveau fédéral. Pour l’association américaine des compagnies aériennes, ces mesures , jadis nécessaires dans la lutte contre le Covid, “ne sont plus en phase avec les réalités de l’environnement épidémiologiques actuelles”.

Pour lire la lettre dans sa version intégrale, cliquez ici : Washington Post