Vaccination obligatoire : au Texas, 117 soignants refusent d’être “cobayes” et portent plainte contre leur hôpital

117 soignants de Huston Methodist Hospital basé au Texas ont porté plainte contre leur employeur pour avoir imposé la vaccination obligatoire à tout le personnel soignant

La vaccination obligatoire imposée par des Etats aux USA vient de déclencher un bras de fer juridique entre gouvernants et gouvernés. Si désormais l’Etat américain autorise les employeurs à imposer la vaccination Covid-19 à leurs salariés, cette décision ne passe pas. Et au Texas, un hôpital est déjà poursuivi en justice.

C’est en tout cas l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenu ce 3 juin du média américain, ABC. En effet, d’après cette source, 117 soignants ont porté plainte contre l’hôpital Houston Methodist basé au Texas pour avoir imposé la vaccination obligatoire à tout le personnel soignant.

“Les soignants ont jusqu’au 7 juin pour se faire vacciner ou ils seront virés”

Toujours selon la même source, l’hôpital, qui emploie 26 000 soignants, exige de ses employés qu’ils se fassent vacciner avant le 7 juin, faute de quoi, il y aura des suspensions voire des mises à pied. Une décision jugée illégale par le personnel soignant qui poursuit son employeur.

Dans une vidéo postée sur le compte Twitter de la journaliste Janelle Bludeau, une des employées à l’origine de la plainte s’explique. “Je ne suis pas anti-vaccin. Que ceux qui veulent se faire vacciner le fassent. Laissons chacun avoir le choix et le droit de prendre ses propres décisions”, dit-elle.

Contacté par le média The Hill, l’hôpital déplore le comportement des employés réfractaires. Mais, ces derniers disent ne pas vouloir être des cobayes. D’ailleurs, dans leur plainte, ils accusent l’hôpital de violer le code de Nuremberg, un code d’éthique médical qui interdit les vaccinations et les expériences sans consentement.