Variole du singe : face à l’explosion des cas dans le monde, l’OMS annonce une réunion d’urgence à la mi-juillet

Le directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé, Tedro Adhanom, a annoncé ce 06 juillet que l’OMS réunira son comité d’urgence dans la semaine du 18 juillet afin de faire face à la hausse exponentielle des cas de varioles du singe dans le monde

La variole du singe devient le nouveau cauchemar de l’OMS. Alors qu’une hausse des cas de Covid est annoncée dans plusieurs pays d’Europe, celle des cas de varioles du singe ne laisse pas l’organisation mondiale de la santé indifférente. Ainsi, pour y faire face, elle a décidé de réunir son comité d’urgence à la mi-juillet.

C’est en tout cas l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 06 juillet en consultant le compte Twitter officiel de l’OMS. “Mon équipe et moi, nous étudions les données. J’envisage de réunir le comité d’urgence afin qu’il nous donne les récentes évolutions de l’épidémie et les mesures à prendre pour y faire face. Je le convoquerai dans la semaine du 18 juillet ou plutôt si la situation l’exige”, a déclaré Tedros Adhanom, directeur de l’OMS.

Dans un twitte posté sur le compte officiel de l’organisation internationale, le directeur de l’OMS se dit inquiet de l’ampleur de l’épidémie qui, quelques mois seulement après son apparition, a déjà touché plus de 6 000 personnes dans 58 pays du monde. “Sur la variole du singe, je continue à être inquiet par l’ampleur et la propagation du virus”, a-t-il martelé, soulignant que l’Europe reste pour le moment l’épicentre de l’épidémie.

L’évolution de l’épidémie en Afrique ne laisse pas non plus l’OMS indifférente. “En Afrique, des cas apparaissent dans des pays qui n’étaient pas affectés et des cas record sont en train d’être enregistrés dans des pays qui ont déjà eu des cas dans le passé”, alerte le directeur de l’OMS.