Aide humanitaire ou endettement forcé ? : l’Europe prête 210 millions d’euros à 8 Etats du Sahel et d’Afrique Centrale

En pleine crise sanitaire, 8 Etats africains bénéficient d’un prêt de 210 millions d’euros en provenance de l’Union Européenne pour faire aux conséquences drastiques de la pandémie mais aussi aux conflits armés qui menacent une partie de leur territoire

Aide d’urgence sanitaire ou endettement forcé? La question a toute sa pertinence au moment où les bailleurs de fonds internationaux continuent de prêter massivement de l’argent à des Etats africains économiquement ravagés par la crise sanitaire qui n’épargne aucun continent.

Ainsi, depuis une année, l’UE et la Banque Mondiale ont débloqué plusieurs milliards de dollars pour leur venir en aide et ces vagues de prêt se poursuivent. En effet, d’après le média ReliefWeb, l’Union Européenne vient de dégager une enveloppe de 210 millions d’euros destinés à des pays du Sahel et de l’Afrique Centrale.

“8 pays africains ont bénéficié du prêt de l’UE”

Les pays bénéficiaires de ce prêt sont connus. Il s’agit du Burkina Faso qui touchera 24,3 millions d’euros, du Cameroun qui touchera 17,5 millions d’euros, de la République Centrafricaine qui bénéficiera de 21,5 millions d’euros, du Tchad qui touchera 35,5 millions d’euros, du Mali qui touchera 31,9 millions d’euros, de la Mauritanie qui touchera 10 millions d’euros, du Niger qui touchera 32,3 millions d’euros et du Nigeria qui aura droit à 37 millions d’euros.

Dans une déclaration relayée par ReliefWeb, la Commissaire Européenne en charge de la gestion des crises, Janez Lenarcic, explique que ce prêt est débloqué afin de faire face à l’instabilité et aux groupes armés mais aussi à la pandémie à Coronavirus et aux catastrophes naturelles qui dévastent le Sahel et l’Afrique Centrale.

Il convient de souligner que depuis le début de la crise sanitaire, les prêts accordés aux Etats africains en provenance de l’U se sont accrus. En novembre 2020, le Sénégal avait reçu 212 millions d’euros de la part de l’UE et de l’Allemagne et en mars 2021, le Maroc a bénéficié d’un soutien de 617 millions d’euros de l’UE.