Couvre-Feu en France : les amendes ont rapporté à l’Etat 620 055 euros dans la seule nuit du samedi 20 février

0
666

Les amendes pour non-respect du couvre-feu ont rapporté à l’Etat plus de 620 000 euros, rien que ce samedi 20 février

Une nouvelle belle opération pour l’Etat ou une nouvelle journée infernale pour les citoyens? A vous d’en juger. En effet, en pleine crise sanitaire et au moment où les restrictions des libertés individuelles exaspèrent de nombreux citoyens, les amendes explosent. Et la journée du samedi 20 février restera à jamais gravée dans les mémoires en ce qu’elle ait rapporté gros à l’Etat.

C’est en tout cas ce que révèle la presse française ce dimanche 21 février. En effet, d’après plusieurs sources dont 20minutes.fr, 4 593 verbalisations ont été effectuées en France ce samedi. Sachant l’amende pour non-respect du couvre-feu s’élève à 135 euros, on peut en déduire que l’Etat a encaissé rien que pour la journée du samedi 620 055 euros, une somme colossale.

Le média Sud Ouest qui cite une source du ministère de l’Intérieur confirme. “54 626 contrôles de personnes et 393 pour des ouvertures irrégulières d’établissements recevant du public ont été comptabilisés dont 113 ont concerné les débits de boissons et restaurants clandestins”, peut-on lire dans un communiqué du ministère relayé par Sud Ouest. D’après plusieurs sources, les températures clémentes notées ces derniers jours ont certainement expliqué ce refus des citoyens de rester chez eux.

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que les amendes pour non-respect du couvre-feu rapportent autant d’argent à l’Etat. En effet, le 18 janvier dernier, deux jours seulement après l’instauration du couvre-feu, l’Etat avait encaissé 796 500 euros. Un montant faramineux qui avait suscité une vive réaction sur les réseaux sociaux.