Covid-19 ou endettement forcé ?: le FMI prête 650 millions de dollars (350 milliards CFA) à l’Etat du Sénégal

Le gouvernement du Sénégal et le FMI (Fonds Monétaire International) ont trouvé un accord de financement d’un montant de 650 millions de dollars (350 milliards de FCFA) pour faire face à la crise sanitaire 

Pour faire face aux conséquences drastiques de la crise sanitaire sur son économie, le Sénégal, qui traverse une crise politico-sociale sans précédent, se tourne vers le FMI (Fonds Monétaire International) afin de renflouer les caisses de l’Etat. Dakar a ainsi pu obtenir un prêt colossal estimé à plusieurs milliards de FCFA.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue du FMI. En effet, ce 29 avril, sur son site officiel, l’institution internationale dit avoir trouvé un accord de financement avec l’Etat sénégalais sur 18 mois, au titre de la facilité de crédit de confirmation (FCC) et du mécanisme d’accord de confirmation. Le montant est estimé à 650 millions de dollars, soit 350 milliards de FCFA.

D’après Corinne Déléchat qui a présidé la délégation du Fonds Monétaire International qui a rencontré les autorités sénégalaises à Dakar, les 350 milliards de FCFA (650 millions d’euros) permettront aux autorités sénégalaises de faire face à la crise sanitaire qui frappe le Sénégal de plein fouet.

“Le FMI avait déjà prêté 221 millions de dollars à Dakar en avril 2020”

Il convient de souligner que ce n’est pas la première fois que le Fonds Monétaire International prête à l’Etat sénégalais. En effet, en avril 2020, en pleine crise sanitaire, Dakar avait obtenu un prêt de 221 millions de dollars auprès de l’institution internationale pour faire face à la pandémie.

Ainsi, dans un document obtenu par Lecourrier-du-soir.com, l’Institution internationale se réjouissait de la gestion de la crise par les autorités sénégalaises. « Le gouvernement a pris des mesures fortes pour juguler la propagation du virus et est en train de mettre en place un plan stratégique afin d’amortir l’impact économique et social de la pandémie », pouvait-on lire.

Le Fonds Monétaire International précise, dans le même document, s’être entretenu avec les autorités sénégalaises pour que 221 millions de dollars soient débloqués mi-avril. 147,3 millions seront débloqués dans un premier temps en vertu du Rapid Financing Intrument (RFI) et un montant de 73,6 millions sera mis à la disposition des autorités sénégalaises plus tard en vertu du Rapid Credit Facility (RCF). Selon le FMI, cet argent permettra à l’Etat sénégalais de pouvoir faire face à la détérioration des conditions économiques du pays ainsi qu’à la propagation du virus.