Crise politique en Algérie : Marine Le Pen veut la suspension de l’octroi de visas aux Algériens

0
54

Marine Le Pen propose la suspension de visas accordés aux Algériens en pleine crise politique en Algérie

Marine Le Pen, présidente du mouvement Rassemblement National (RN), a été l’invitée de Jean-Jacques Bourdin ce 12 mars. Dans l’émission, plusieurs sujets ont été abordés, notamment la situation politique en Algérie où le président Abdelaziz Bouteflika a annoncé ce lundi 11 mars qu’il ne briguera pas un second mandat.

Marine Le Pen estime qu’une déstabilisation de l’Algérie pourrait provoquer un flux migratoire important vers l’Europe. « (…) Une déstabilisation de l’Algérie pourrait entraîner un flux migratoire considérable car ce que beaucoup ne savent pas c’est qu’il existe des accords entre l’Algérie et la France qui permettent des venues qui sont extrêmement allégées pour les Algériens », dit-elle.

« Il faut prendre des mesures »

Dans l’interview accordée à Bourdin, Marine Le Pen se dit favorable à la suspension de visas accordés aux Algériens. « Oui, il faut prendre des mesures. Oui, je crois qu’il faut le faire c’est une mesure raisonnable que de suspendre ces octrois (…). Il faut que nous prenions des dispositions qui sont des dispositions raisonnables », estime-t-elle.

Marine Le Pen refuse catégoriquement de faire un parallèle entre les manifestations en Algérie et celles des Gilets Jaunes en France. Toutefois, elle y voit un point commun. « La comparaison qu’on peut faire entre l’Algérie et la France, et beaucoup de pays dans le monde d’ailleurs, c’est cette soif de démocratie », explique-t-elle.