En pleine crise sociale, le budget de l’Elysée pour la défense de Macron augmente de 2 millions

0
173

La hausse de 2 millions d’euros dans la dotation allouée à l’Elysée, dans un contexte de crise sociale, a provoqué la colère de l’opposition ce mercredi

La hausse de trop. L’Assemblée nationale a voté dans la soirée du mardi 12 novembre une hausse de 2 millions d’euros dans la dotation de l’Elysée pour 2020. Ainsi, la dotation allouée à la présidence française s’élèvera à 105,316 millions, soit une augmentation de 2,136 millions d’euros.

Dans la presse, on explique cette hausse par les dépenses des gendarmes et des policiers à la sécurité de la présidence. Ces dépenses allouées aux forces de l’ordre étaient jusqu’ici rattachées au budget du ministère de l’Intérieur, comme l’a expliqué le ministre en charge des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau.

« Une hausse qui fait grincer des dents »

La vote de la hausse de la dotation allouée à la présidence n’est pas passée inaperçue. Ce mercredi, l’opposition a fait part de son indignation. La hausse n’est pas non plus passée inaperçue sur les réseaux sociaux où beaucoup ont dénoncé une mesure qui arrive au mauvais moment.

« Alors que l’on apprend que le budget de l’Elysée augmente de 2 millions, LREM franchit encore un cap dans l’abject en psalmodiant en boucle que le geste d’Anas n’est « pas un geste politique » pour éluder que la précarité tue. Il reste du fumier ? », s’est demandé Marcel Aiphan, internaute.

Cette hausse intervient dans un contexte très tendu marqué par une grosse colère des agents hospitaliers. Il convient de rappeler que ce jeudi, les soignants ont arpenté les rues de la France pour dénoncer une situation insoutenable et exiger plus de moyens afin de mieux exercer leur métier.