France : accusé de viol, Darmanin, ministre de l’Intérieur, promet qu’il n’interviendra pas dans ce dossier

0
310

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, défend son droit à la présomption d’innocence dans l’affaire de viol dans laquelle une enquête est ouverte contre lui et promet qu’il n’interviendra pas dans ce dossier

Gérald Darmanin, récemment nommé ministre de l’Intérieur, a été l’invité de RTL ce jeudi 9 juillet. Sur le plateau, plusieurs sujets ont été abordés, notamment l’enquête dont il fait l’objet concernant une affaire de viol et qui risque à tout moment de lui coûter la Place Beauvau.

A la question de savoir s’il comprend l’indignation de certains à la suite de sa nomination, il répond : “moi, je ne commente pas les affaires de justice en général, et pas la mienne depuis trois ans en particulier. Je constate simplement qu’il y a eu trois décisions de justice : deux enquêtes préliminaires qui ont été classées sans suite et un non-lieu rendu par deux juges d’instruction”.

“J’ai le droit à la présomption d’innocence”

Et d’ajouter : “il y a eu trois décisions de justice en trois ans qui me sont favorables. Il me semble qu’au bout de trois décisions de justice, on peut penser que j’ai le droit à la présomption d’innocence. Cependant, mais comme tout citoyen de notre pays et peut-être encore plus que n’importe quel citoyen de notre pays, je suis à la disposition des magistrats bien évidemment”.

A la question de savoir s’il peut garantir en tant que ministre de l’Intérieur qu’il n’interviendra en aucun cas dans ce dossier, le successeur de Christophe Castaner répond : “bien sûr! dés ma prise de fonction, j’ai d’ailleurs écrit une lettre à mon administration, copie en a été adressée à ceux qui doivent en connaître pour n’avoir aucune information ni moi, ni mon cabinet en ce qui me concerne. Et par ailleurs, quand les policiers interviennent sous l’autorité du magistrat, ils sont sous l’autorité de gens indépendants et qui sont magistrats”.

Le ministre de l’Intérieur se dit prêt à coopérer avec la justice. “Si jamais, on souhaite de nouveau m’auditionner, je me rendrai à n’importe quelle convocation des magistrats instructeurs”. Sur le plateau de RTL, Gérald Darmanin a fait savoir que l’accusation de viol est une décision difficile pour ceux qui sont accusés.