Coronavirus et Opération Clandestine Secrète : le Mossad fait entrer 400 000 kits de tests en Israël

0
748

Le Mossad israélien a réussi à faire entrer en Israël 400 000 kits de test en pleine guerre contre le Coronavirus

Le Mossad réussit un nouvel exploit. En effet, en pleine guerre contre le Coronavirus, le Mossad, agence de renseignement israélien, parvient à obtenir 400 000 kits de test au Covid-19. C’est ce qu’a révélé le média israélien, Times of Israël. L’information a été confirmée par le bureau du Premier ministre israélien.

Selon Times of Israel, le Bureau du Premier ministre israélien a catégoriquement refusé de préciser d’où les kits ont été achetés. La même source précise que les prélèvements dont les soignants avaient besoin sont en train d’être achetés aussi bien en Israël qu’à l’étranger. Ces 400 000 kits de test sont acheminés en Israël une semaine après une opération du Mossad jugé très peu satisfaisante.

« Mission accomplie »                                                                                                        

En effet, le 19 mars dernier, plusieurs médias israéliens avaient évoqué l’achat de 100 000 kits de tests par le gouvernement israélien dans une opération clandestine confiée au Mossad. Cependant, le résultat était loin d’être suffisant car les kits apportés par l’agence de renseignement ne répondaient pas au besoin d’urgence des médecins sur le terrain.

« Malheureusement, ce qui est arrivé pour le moment n’est pas ce qui nous manque. Le problème est qu’il nous manque des prélèvements », avait fait savoir Itamar Grotto, adjoint du ministre de la santé. Le Mossad avait immédiatement répondu, promettant de poursuivre ses opérations clandestines afin de satisfaire la demande. Cette fois-ci, c’est mission accomplie.

L’opération du service de renseignement israélien arrive dans un contexte d’urgence sanitaire national pour Israël, un pays où le nombre de cas ne cesse d’augmenter ces derniers jours. Le pays compte désormais 10 000 cas et 10 morts. Pour faire face à la pandémie, les autorités n’ont pas eu d’autres choix que de confiner la population. Il est fort probable que le pays soit mis en quarantaine dans les heures qui suivent.