Coronavirus ou CoronaBusiness ? : Pfizer empochera 36 milliards de dollars d’ici la fin de l’année

Le géant pharmaceutique américain, Pfizer, table sur des recettes annuelles estimées à 36 milliards de dollars après avoir signé de juteux contrats aux Etats-Unis et dans le reste du monde

Celles et ceux qui accusent les laboratoires d’avoir été à l’origine du Covid ont peut-être tort. Par contre, celles et ceux qui leur reprochent de s’être remplis les poches durant cette pandémie ont bien raison. En tout cas, dans cette crise sanitaire mondiale, une seule certitude : Big Pharma est le plus grand gagnant.

Ce constat est fait à la suite des immenses profits du laboratoire Pfizer dévoilés ce 02 novembre par la presse. En effet, d’après plusieurs sources dont la chaîne de télévision américain CNBC, Pfizer prévoit 36 milliards de dollars de recettes annuelles. Dans un communiqué de presse publié par le laboratoire et consulté par Lecourrier-du-soir.com, le géant pharmaceutique explique cette immense somme par la hausse du nombre de contrats signés depuis mi-juillet.

Chez Pfizer, la machine tourne à plein régime. Ainsi, comme le souligne le communiqué, le laboratoire devrait livrer 2,3 milliards de doses de vaccin aux Etats-Unis et dans le reste du monde. Et ce n’est pas tout. Le communiqué ajoute que 3 milliards de doses devraient être produits d’ici la fin de l’année 2021.

“Des chiffres qui font rêver plus d’un”

L’entreprise se félicite des bons résultats obtenus ces derniers mois qui risquent de faire des jaloux. En effet, lors du 4ème trimestre de 2021, les gains ont été estimés à 24,1 milliards de dollars, soit 134% de plus qu’il y a un an. Il faut dire que le succès de Pfizer est surtout dû au fait que ses concurrents ont tous subi des soucis de distribution, ce qui lui a permis de creuser l’écart.

Il convient de préciser que Pfizer n’est pas le seul géant de la pharmacie à voir ses profits monter en flèche durant cette pandémie. En mai dernier, il a été révélé dans la presse qu’AstraZeneca avait également amassé 275 millions de dollars en l’espace de seulement 3 mois.