Coup de théâtre en Europe : privé de gaz russe, le fournisseur allemand Uniper perd 12 milliards en 6 mois et risque la faillite

Privé de gaz russe, le géant gazier allemand Uniper essuie une lourde perte de 12 milliards d’euros et risque la faillite 

La Russie va-t-elle finir par mettre l’Europe à genoux? Si pour le moment, rien ne permet de confirmer cette thèse, force est de constater que l’embargo sur le gaz russe est en train de produire ses effets et l’Allemagne, première puissance économique de l’UE, en paie les frais après les pertes colossales subies par Uniper, un des plus grands fournisseurs d’électricité du pays.

En effet, dans un communiqué rendu public ce 17 août par le géant gazier et consulté par Lecourrier-du-soir.com, Uniper avoue avoir perdu 12 milliards d’euros en seulement 6 mois de crise. Le géant gazier allemand crache le morceau et révèle que 6,5 milliards d’euros de perte sont dus à la coupure de livraison de gaz russe.

Dans son communiqué, le géant gazier allemand dresse un bilan morose concernant sa dette économique nette qui a connu une hausse spectaculaire, passant ainsi 324 millions d’euros à 2 057 milliards d’euros. Uniper s’explique : la raison principale de cette perte est à voir avec la trésorerie de concert avec la réduction de livraison de gaz russe.

Il convient de rappeler que cette perte colossale subie par le géant allemand intervient dans un contexte de crise politico-diplomatique entre la Russie et l’Occident sur fond de guerre en Ukraine, pays envahi par les forces russes le 24 février 2022. Depuis, les Etats-Unis et l’Union Européenne ont décidé, à l’unanimité, de sanctionner Moscou en lui coupant toutes les sources de revenus pouvant lui servir à financer sa guerre. Parmi celles-ci : son gaz très convoité.

Ce 17 août, la nouvelle a déclenché une vive réactions des internautes sur les réseaux sociaux.

“L’Allemand Uniper au « bord de l’insolvabilité » après une perte de 12 milliards d’euros. C’est la plus importante perte pour une entreprise allemande, éclipsant la perte de 10,5 milliards d’euros de Bayer en 2020”, a réagi Un baron fou.