Coup de tonnerre aux USA : la justice de Washington se révolte et déchire l’obligation vaccinale imposée aux fonctionnaires

La justice de l’Etat de Washington vient de trancher dans le long bras de fer qui oppose, deux plus d’un an, la Mairie aux syndicats de police. Dans un verdict rendu ces dernières heures et relayé par le Washington Post, le juge Maurice A. Ross qualifie l’obligation vaccinale imposée aux fonctionnaires d’Etat d’ “illégale”

Une mauvaise nouvelle pour l’administration Biden. Au moment où le gouvernement américain mise sur une vaccination massive de sa population pour enrayer la pandémie à Coronavirus, notamment dans les grandes villes, la justice retoque l’obligation vaccinale imposée aux fonctionnaires d’Etat.

C’est en tout cas l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 25 août du média américain The Washington Post. En effet, d’après cette source, Maurice A. Ross, juge d’une Cour Supérieure de Washington, a jugé illégale l’obligation vaccinale que la maire Muriel E. Bowser avait imposée à ses agents municipaux.

D’après la même source, l’arbitrage de la justice de Washington avait été sollicité par un syndicat de police et d’autres groupes policiers qui s’étaient ouvertement opposés à la décision de la maire. Justifiant sa décision, le juge explique que la maire Muriel E. Bowser n’a pas l’autorité légale pour imposer une telle mesure.

“Il ne fait aucun doute que la Maire a une ferme volonté de combattre la propagation du Covid-19. Cependant, notre système n’autorise pas un ou une Maire à agir de manière illégale, même lorsqu’il s’agit de poursuivre des objectifs souhaitables”, a martelé le juge de Washington.

Il convient de rappeler que l’Etat de Washington n’est pas le seul où l’obligation vaccinale a suscité l’immense colère des fonctionnaires. A New-York aussi, la colère gronde, comme nous l’ont appris plusieurs sources ces dernières heures. En effet, à en croire le média NBC New York, les syndicats de police et de pompiers ont déclaré la guerre à la Mairie lui demandant de mettre fin à l’obligation vaccinale et de réintégrer les fonctionnaires licenciés pour avoir refusé de se faire vacciner.