Covid-19 : aux USA, les employeurs désormais autorisés à imposer la vaccination obligatoire à leurs salariés

L’agence américaine, EEOC (Equal Employment Opportunity Commission), autorise les employeurs américains à imposer la vaccination obligatoire à leurs salariés

Après la carotte, le bâton. Cette stratégie semble être celle adoptée par les Etats-Unis depuis le début de la pandémie à Coronavirus pour faire vacciner un grand nombre de citoyens. D’ailleurs, dans plusieurs Etats, il a été récemment annoncé des cagnottes pour encourager à la vaccination.

Cette stratégie qui consiste à récompenser les citoyens est toujours en cours. Mais, l’Etat est tout de même conscient qu’elle ne constitue pas une solution miracle pour faire face au nombre assez important de récalcitrants qui refusent catégoriquement de se faire immuniser. Pour les obliger à changer d’avis, il faut désormais taper très fort.

Désormais, aux Etats-Unis, un employeur peut imposer la vaccination obligatoire à son salarié. C’est ce que Lecourrier-du-soir.com a appris ce 29 mai en consultant le guide de l’EEOC (Equal Employment Opportunity Commission), une agence qui reçoit ses ordres du gouvernement américain.

Dans le guide lu par Lecourrier-du-soir.com, la position de l’EEOC est claire et nette. A la question de savoir si un employeur a le droit d’exiger d’un salarié qu’il se fasse vacciner avant d’intégrer la boîte, la réponse est celle-ci : “les lois fédérales n’empêchent pas qu’un employeur exige de ses salariés qu’ils se fassent vacciner contre le Covid-19”.

Les choses sont donc claires. Pour un simple refus de se faire immuniser, un employé pourrait perdre son travail. Il faut souligner que cette décision intervient au moment où plusieurs Etats du pays tentent d’encourager leurs résidents à se faire immuniser sans les y contraindre. Mais, un verrou vient de sauter et bientôt, la vaccination sera peut-être rendue obligatoire dans d’autres domaines.