France : un pharmacien condamné à 4 000 euros d’amende pour avoir vendu des masques en mars dernier

0
417

A Lyon, un pharmacien a été condamné à une amende de 4 000 euros pour avoir vendu des masques au mois de mars dernier

Une amende extrêmement lourde. Un pharmacien de Lyon vient d’être condamné à une amende de 4 000 euros. Son tort : avoir uniquement vendu des masques au grand public au mois de mars dernier. Un geste qui malheureusement lui a coûté très cher 9 mois plus tard.

En effet, d’après France 3, le prévenu, qui encourait 6 mois de prison et 10 000 euros d’amende, a été condamné par le tribunal correctionnel. Selon Le Parisien, le prévenu a bafoué la loi en continuant à vendre ses masques alors qu’un décret de réquisition de tous les masques était en vigueur.

“On n’a pas cherché à se faire de l’argent”

Toujours selon la même source, “en douze jours, il écoulait 1699 exemplaires pour un total de 3068 euros auprès de 47 clients, à des tarifs parfois supérieurs aux prix du marché, pour une marge totale de 1030 euros”. A la barre, le prévenu s’est défendu de s’être livré à la vente pour uniquement se faire du fric.

“On n’a pas cherché à se faire de l’argent. Je n’aurais jamais dû accepter de vendre ces masques. Les gens avaient besoin de masques. On avait du stock, qu’est-ce qu’on devait faire ?”, s’est défendu le mis en cause à la barre. Des arguments qui l’avocate de l’ordre départemental des infirmiers balaie d’un revers de main.

“C’était du business, c’était purement lucratif », a fustigé à l’audience l’avocate de l’ordre départemental des infirmiers, partie civile au procès. “Il a bafoué la profession”, a ajouté la défenseure du conseil national de l’Ordre des pharmaciens. L’ordre des médecins lui réclame 3 000 euros.