Covid-19 : l’Etat d’Israël annonce qu’il vaccinera les prisonniers palestiniens dans les jours qui viennent

0
734

L’Etat d’Israël a notifié les autorités palestiniennes que les prisonniers palestiniens seront vaccinés dans les jours qui viennent

Immuniser la population palestinienne afin de limiter la propagation du virus. Tel est l’un des paris fous du gouvernement israélien qui vient de confiner son pays pour la troisième fois consécutive depuis le début de la pandémie à Coronavirus en mars dernier. En attendant que les vaccins ne soient accessibles aux Palestiniens, Israël pense d’abord à immuniser les prisonniers.

C’est en tout cas l’information que notre média a obtenu de Jerusalem Post. Le média israélien dit avoir obtenu cette information de Khadri Abou Baker, directeur de la commission en charge des prisonniers palestiniens. Selon la même source, la vaccination des prisonniers ne sera pas obligatoire.

D’après le Jerusalem Post qui cite Khadre Abou Bakr, l’Autorité Palestinienne a transmis son souhait au gouvernement israélien à ce que la vaccination des prisonniers palestiniens soit gérée par des Palestiniens ou des médecins étrangers. La même source ajoute également que le vaccin qui sera inoculé aux prisonniers sera celui de Pfizer.

Cette révélation intervient un mois après l’annonce du gouvernement israélien d’envoyer 3 millions de doses de vaccins à la Palestine. Cette information avait été relayée par le média juif Israel Hayom qui citait une source proche de l’Autorité palestinienne basée à Ramallah. Cette source indique que la livraison de vaccins aux Palestiniens entre dans le cadre d’un accord signé entre Israël et les géants pharmaceutiques.

Il convient de rappeler que l’Etat d’Israël a déjà passé une commande de 8 millions de doses de vaccins avec le laboratoire Pfizer pour un montant de 237,5 millions de dollars. D’après le média juif, JewishPress, le laboratoire américain recevra de l’Etat d’Israël une avance de 35 millions de dollars et les 202 millions de dollars qui restent seront versés à Pfizer dès janvier. Il y a tout de même un détail très important à souligner : la dose de vaccin, qui coûtera 56 dollars en Israël, sera plus chère qu’en Europe et aux Etats-Unis.