Covid aux USA : la sentence est tombée : la Citibank va limoger tous ses employés non-vaccinés

Les employés non-vaccinés de la banque américaine Citibank ont jusqu’au 14 janvier pour se faire immuniser, faute de quoi ils seront limogés

“Pas de vaccin, pas de boulot”. Dans cette guerre contre un virus invisible, certaines entreprises ont fait de cette devise leur plus redoutable arme pour éviter la faillite. En tout cas, aux Etats-Unis, où le virus continuent de faire des ravages, une grande banque ne rigole plus avec les non-vaccinés. Il s’agit de la Citibank.

En effet, d’après les informations qui sont parvenues à notre rédaction ce 10 janvier, la banque américaine s’apprête à licencier tous ses salariés non-vaccinés. C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue de plusieurs sources fiables, dont le média américain, CBS NEWS.

A en croire cette source qui dit tenir son information du média Bloomberg, la Citibank avait prévenu ses employés dans une note interne qui leur a été adressée en octobre dernier. Le délai qui leur avait été fixé arrive à échéance ce vendredi 14 janvier et tout salarié non-vacciné sera simplement limogé.

L’information a été confirmée par la chaîne CNN qui nous apprend que la Citibank n’est pas la seule grande banque américaine à avoir menacé ses employés non-vaccinés de licenciement. D’après cette source, parmi les banques qui brandissent cette menace figurent aussi Goldman Sachs, Morgan Stanley et la JP Morgan Chase.