Covid en Afrique : la Banque Mondiale prête 134 millions dollars au Sénégal pour vacciner 9 500 000 personnes

La Banque Mondiale a annoncé ce 03 juin avoir accordé à l’Etat du Sénégal un prêt de 134 millions de dollars dans le cadre de sa campagne de vaccination contre le Coronavirus

Face aux effets drastiques de la crise sanitaire, le gouvernement sénégalais s’est tourné vers la Banque Mondiale. Ainsi, après avoir reçu, ces derniers jours, un prêt de 125 millions de dollars de l’institution internationale pour relancer le secteur privé et les petites et moyennes entreprises (PME), Macky Sall sollicite un nouveau prêt afin de mener à bien la campagne vaccinale.

C’est en tout cas l’information qui nous est parvenue du média ReliefWeb qui nous a appris ce 03 juin que la Banque Mondiale a approuvé un prêt financier d’un montant de 134 millions de dollars destiné à aider le Sénégal dans sa gestion de la campagne vaccinale qui devra se déployer sur toute l’étendue du territoire national.

Selon le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, cité par ReliefWeb, les 134 millions de dollars permettront au Sénégal de s’approvisionner en vaccins sur le marché international. “Nous saluons la réponse de la Banque Mondiale à notre demande d’obtenir des ressources supplémentaires afin de mieux faire face à la Covid-19”, s’est réjoui Diouf Sarr.

“Une campagne de vaccination pour encourager les anti-vaccins”

Réagissant à cet énième prêt, Nathan Belete, Directeur Pôle Sénégal au sein de la Banque Mondiale, a loué les efforts fournis par Dakar dans la gestion de la pandémie et se dit optimiste quant au succès du Sénégal dans cette campagne de vaccination contre le Coronavirus.

D’après les données fournis par ReliefWeb, ce prêt financier permettra d’immuniser 9 500 000 personnes, soit environ 55% de la population. Mais, l’argent n’ira pas intégralement dans les poches des laboratoires. Car, à en croire Djribilla Karamoko, directrice de la de la Task Team au sein de la Banque Mondiale, une campagne de communication sera également mise en place à travers ce fonds afin de pousser les rétifs au vaccin à se faire immuniser.