Covid : la grosse fête des laboratoires : après Pfizer, Gilead offre 19,2 millions de dollars à son PDG, Daniel O’Day

Le laboratoire américain Gilead a octroyé à son PDG, Daniel O’Day, 19,2 millions de dollars en 2021

“Le malheur des uns fait le bonheur des autres”, dit l’adage. Et cela, la pandémie à Coronavirus semble nous le confirmer. En tout cas, dans cette crise sanitaire mondiale, nous n’étions pas tous logés à la même enseigne. Si certains ont pleuré leurs morts, d’autres ont ramassé un pognon de dingue.

En effet, il a été révélé ce 22 mars dernier que le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a touché 24 millions de dollars de rémunération en 2021. Mais, apparemment, il n’est pas le seul à avoir bénéficié des largesses de Big Pharma. Un autre PDG d’un grand groupe pharmaceutique a, lui-aussi, touché une récompense plus qu’alléchante.

Cet homme n’est autre que Daniel O’Day, PDG de Gilead. D’après les informations que Lecourrier-du-soir.com a obtenue du média FiercePharma.com, spécialisé dans l’info pharmaceutique, O’Day a touché un cadeau de 19,2 millions de dollars en 2021. Pourtant, il n’a pas encore impressionné les actionnaires car, ces dernières années, le groupe a perdu de juteux contrats.

Ainsi, à en croire FiercePharma, Gilead a perdu un contrat de 5 milliards de dollars qui devait être signé avec l’entreprise belge, Galapagos et un contrat estimé à environ 5 milliards de dollars risque de lui échapper. Mais, n’empêche, Gilead se porte à merveille car, grâce à la pandémie, le groupe a vu ses revenus augmenter de 11% et a pu engranger des ventes estimées à 5,6 milliards de dollars