Covid : l’OMS tire la sonnette d’alarme : “50% de la population européenne sera infectée dans 6 ou 8 semaines”

Hans Kluge, directeur pole Europe de l’OMS, a prédit ce 11 janvier l’infection de la moitié de la population européenne d’ici 6 à 8 semaines

L’Organisation Mondiale de la Santé persiste et signe : si rien n’est fait pour juguler la progression rapide du variant Omicron, plus de la moitié de la population européenne sera atteinte de Covid dans 6 ou 8 semaines. C’est en tout cas l’alerte lancée par Hans Kluge, directeur pole Europe de l’OMS.

Dans une conférence de presse largement relayée par les médias ce mardi, il n’a pas mâché ses mots. “A ce stade, l’institut d’évaluation sanitaire prévoit que plus de 50% de la population dans la région (Europe, ndlr) sera infectée par le variant Omicron dans les 6 à 8 semaines à venir”, a-t-il déclaré.

“Omicron peut infecter ceux qui avaient été déjà infectés ou vaccinés”

Et d’ajouter : “des données collectées ces dernières semaines confirment que le variant Omicron est hautement transmissible car ses mutations lui permettent de pénétrer plus facilement dans les cellules humaines et il peut infecter ceux qui avaient été déjà infectés ou vaccinés”.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Hans Kluge tire la sonnette d’alarme. En effet, début novembre 2021, il avait prédit que 500 000 en Europe pourraient mourir d’ici février 2022. “D’après une prévision fiable, si nous restons sur cette trajectoire, nous risquons de voir mourir 500 millions de personnes en Europe et en Asie centrale d’ici le 1er février de l’année prochaine”, avait-il prophétisé.

Evoquant les causes de ce fort taux de décès, Kluge pointe du doigt une couverture vaccinale insuffisante et le relâchement des mesures de restriction.