Covid ou Discrimination Sanitaire ? : New York lance une cagnotte de 5 millions dollars réservée aux vaccinés

Andrew Cuomo, gouverneur de l’Etat de New York, a annoncé ce 20 mai sur Twitter qu’il lancera une cagnotte de 5 millions de dollars uniquement réservée aux résidents de son Etat qui se sont vaccinés

Récompenser les citoyens pour qu’ils se fassent vacciner. Telle est désormais la nouvelle stratégie adoptée par les dirigeants politiques pour encourager leurs citoyens à s’immuniser en masse contre le Covid-19. La pratique n’est pas encore généralisée. Mais, elle a commencé à prendre forme dans certaines parties du monde.

Le premier pays qui l’a mise en place est la Serbie où le gouvernement attribue une récompense de 25 euros aux citoyens qui acceptent de se faire vacciner contre le Coronavirus. Quelques jours plus tard, c’est au tour du gouverneur de l’Etat d’Ohio, Mike DeWine, d’annoncer une récompense de 1 million de dollars sous forme de loterie uniquement réservée aux habitants de son Etat.

Et ce 20 mai, c’est l’Etat de New York qui entre en lice. En effet, dans un twitte publié ce 20 mai sur son compte, le gouvernement de New York, Andrew Cuomo, a fait savoir que des tickets de loterie sont désormais mis à la disposition des habitants de la ville ayant été vaccinés. Ces derniers peuvent remporter une rondelette somme de 5 millions de dollars.

“Aujourd’hui, nous annonçons une grande raison de se faire vacciner : une chance pour gagner jusqu’à 5 millions de dollars. Allez vous faire vacciner sur n’importe quel des 10 sites de vaccination disponibles et recevez un ticket qui vous permettrait de gagner jusqu’à 5 millions de dollars”, peut-on lire sur son compte officiel.

Le gouverneur de l’Etat de New York a fait savoir que la loterie était ouverte à tous les résidents de la ville âgés d’au moins 18 ans. Les cagnottes sont réparties comme suit : le gros lot est fixé à 5 millions de dollars et les autres gagnants pourront empocher des montants faramineux allant de 50 000 dollars à 20 dollars.

En France, la pratique n’a pas encore vu le jour. Mais, lors de son passage, il y a une semaine sur le plateau de Bourdin Direct, Karine Lacombe, infectiologue de l’Elysée, n’avait pas écarté l’idée d’y recourir afin d’encourager les citoyens à se faire vacciner massivement.