Espionnage en Iran : un réseau de la CIA démantelé, 17 espions ont été arrêtés

0
224

L’Iran dit avoir démantelé un réseau d’espionnage monté par la CIA et qui opérait sur son sol. Une information, pour l’instant, démentie par Washington

Les relations entre l’Iran et les Etats-Unis deviennent de plus en plus tendues. En effet, alors que les deux pays se livrent une guerre des mots sans précédent depuis le retrait des Etats-Unis de l’accord nucléaire en 2018, les positions se durcissent de plus en plus des deux côtés et chacun accuse l’autre de chercher la guerre.

Ainsi, en pleine tourmente, le gouvernement iranien dit avoir démantelé un réseau de la CIA dans le pays et arrêté 17 espions professionnels. C’est en tout cas l’information révélée ce lundi par le ministère iranien du renseignement. D’après le ministère, les espions ciblaient principalement l’économie du pays, ses centrales nucléaires, ses infrastructures, son armée et sa technologie.

« Les espions encourent la peine de mort »

Selon une autorité iranienne dont les propos ont été recueillis par Tehran Times, certains espions ont été piégés par les Américains au moment de leur demande de visa et ont été encouragés à espionner en faveur des USA pour obtenir ce visa. D’autres ont subi un chantage de la part des américains. Aucun des 17 espions arrêtés, nous dit-on, n’était citoyen d’un autre pays.

Les espions risquent gros car selon Ghosam Hossein Esmaili, porte-parole de la justice iranienne, l’espionnage est considéré comme un acte de trahison par le droit iranien et qu’en conséquence, ils seront tous exécutés très bientôt. Aux Etats-Unis, la nouvelle n’est pas passée inaperçue.

« Zéro vérité »

En effet, réagissant à l’arrestation des 17 espions, Donald Trump a formellement démenti l’information. « La rumeur selon laquelle l’Iran a arrêté des espions de la CIA est totalement erronée. Zéro Vérité. Rien que des mensonges et de la propagande fabriqués par un régime religieux qui est en train d’échouer lamentablement et qui ne sait plus quoi faire. L’état de leur Economie est désastreux et ne fera qu’empirer. L’Iran est vrai bordel », a twitté Trump. Même réaction pour Mike Pompeo, actuel secrétaire d’Etat américain et ex patron de la CIA.

Rappelons que les relations entre l’Iran et les Etats-Unis vont de mal en pis depuis le retrait des USA de l’accord nucléaire signé en 2015. D’ailleurs, en mai dernier, les Etats-Unis avaient annoncé le déploiement d’importants matériels militaires pour contrer une éventuelle agression iranienne contre des pays du Moyen-Orient dont l’Arabie Saoudite et Israël. Les relations sont devenues plus tendues le 20 juin après l’annonce de l’Iran d’avoir abattu un drone américain qui survolait son espace aérien.