France : jugeant le quinquennat “trop court”, Macron se dit favorable à un pouvoir présidentiel qui durera 7 ans

Dans une longue interview accordée au journal Le Point et intégralement lue par Lecourrier-du-soir.com, Emmanuel Macron, président de la France, estime que le quinquennat n’est plus adapté à l’époque moderne car “trop court pour un temps présidentiel en France”. Il se dit favorable à un septennat

Sur ce sujet précis, voilà ce que dit Macron : “comme souvent chez lui, il y a une part de très grande justesse mais aussi de l’excès. D’abord, le président de la République est responsable devant le peuple  ! Les gens le choisissent directement. C’est quand même autre chose que d’être élu à la tête d’un parti. Je pense que c’est dans la psyché du pays et que de Gaulle avait raison. Je constate que les systèmes parlementaires ont moins bien marché chez nous. Il faut un exécutif fort, et un Parlement fort. En revanche, il faut sans doute un calendrier différent.”

Et d’ajouter : “Le fait de ne pas avoir de respiration démocratique pendant cinq ans n’est plus adapté à notre époque. Il faudrait peut-être avoir quelque chose qui ressemblerait à des élections de mi-mandat, comme aux États-Unis. Ce sont là mes réflexions libres, j’ai dit que je voulais mettre en place une commission transpartisane sur ce sujet. Je pense aussi que le quinquennat est sans doute trop court pour un temps présidentiel en France. Un septennat avec des midterms séparerait par exemple mieux l’exécutif gouvernemental de la part d’exécutif présidentiel. Cela dit, je ne crois pas du tout que la Ve République soit un mauvais régime, au contraire. La crise actuelle est surtout une crise d’efficacité. Dans le monde d’aujourd’hui, il faut pouvoir décider vite, fort et clair.”