Covid et Révolte des tribunaux en France : 6 départements suspendent le Pass Sanitaire

La révolte des Tribunaux contre le Pass Sanitaire se généralise en France. Entre le 24 août et 4 septembre, au moins 6 départements ont suspendu son usage dans les centres commerciaux

En pleine crise sanitaire en France, le rejet du Pass Sanitaire se généralise dans plusieurs départements du pays, et ce au moment où de fortes manifestations anti-Pass se tiennent tous les samedi dans les grandes villes du pays, drainant des foules immenses estimées à plusieurs centaines de milliers de personnes.

Ainsi, après les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, le Haut-Rhin, c’est au tour de la Corse de rejeter le Pass Sanitaire. C’est en tout cas l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue de plusieurs sources, dont France 3. D’après la source, la décision a été prise par la préfecture.

Justifiant la levée de la mesure, la préfecture évoque “une situation sanitaire qui s’est globalement améliorée ces trois dernières semaines”. Mais, ce n’est pas tout. Derrière cette décision, il y a également une réalité économique. En effet, la préfecture évoque aussi “une fréquentation des grands centres commerciaux en baisse avec la fin de la saison touristique”.

“On va faire appel”

Il faut dire que c’est (au moins) le 5ème département qui vient ainsi de rejeter le Pass Sanitaire pourtant imposé par la justice dans des endroits accueillant du public. Une mauvaise nouvelle pour l’Etat français qui a menacé de faire appel de ses décisions judiciaires.

En effet, lors de son passage sur le plateau de Grand Jury ce dimanche 29 août, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a menacé de passer à l’action. “On a décidé de faire appel de ces décisions parce qu’on considère que le passe sanitaire doit continuer à s’appliquer pour le moment, dans lieux dans lesquels il était prévu”, avait-il prévenu.