Gestion de la Covid en France : le procureur, François Molins, prévient Macron : “des milliers de plaintes arrivent”

Lors de son passage ce 5 septembre sur la chaîne LCI, le procureur général près de la Cour de Cassation, François Molins, a fait savoir que des milliers de plaintes ont été déposées dans le cadre de la gestion de la Covid-19

En pleine crise sanitaire, les citoyens français, en colère contre la gestion de la pandémie à Coronavirus et les décisions très impopulaires prises par Emmanuel Macron et son gouvernement, veulent obtenir des explications. Pour ce faire, beaucoup d’entre eux, des milliers, ont déposé plainte contre l’Etat.

C’est du moins l’information que le procureur, François Molins, a divulguée lors de son passage sur le plateau de LCI. “Effectivement, il y a des milliers de plaintes qui arrivent”, a-t-il révélé, avant d’ajouter ne pas connaître le nombre de plaintes qui seront, tout de même, recevables.

Face au journaliste Darius Rochebin, le procureur a expliqué qu’il s’agit d’un phénomène nouveau dû peut-être au développement des nouvelles technologies de l’information. “C’est un phénomène qui est nouveau, je pense, qui est certainement dû au développement des modes de communication et d’internet qui affecte la Cour de Justice”.

“Des personnalités de premier plan visés par des plaintes”

Pour le procureur, le phénomène est noté au niveau du pôle de Santé Publique de Paris. “Le même phénomène existe au niveau du pôle de Santé Publique de Paris”, fait-il remarquer. Il convient de rappeler que plusieurs membres du gouvernement avaient été visés par des plaintes pour leur rôle dans la gestion de la crise sanitaire.

Déjà en août 2020, 55 plaintes avaient été comptabilisées. Toutes visaient des ministres et ex ministres d’Emmanuel Macron, dont Agnès Buzyn, ex ministre de la Santé ou encore Olivier Véran, son successeur. Jérôme Salomon, patron de la Direction Générale de la Santé, n’avait pas non plus été épargné.