Incendie de la préfecture de Puy-en-Velay : 2 à 3 ans de prisons fermes pour 4 Gilets Jaunes

0
418

Quatre Gilets Jaunes impliqués dans l’incendie de la préfecture de Puy-de-Velay en 2018 ont été condamnés à des prisons fermes

Prison ferme. 4 Gilets Jaunes ont écopé de deux à trois ans de peines de prisons fermes. Dans la presse, on parle de quatre hommes de 21 à 37 ans. Les quatre ont été condamnés pour avoir brûlé la préfecture de Puy-en-Velay en décembre 2018 au tout début de la crise des Gilets Jaunes.

Les noms des prévenus ont été dévoilés par la presse. Il s’agit en effet de Gabin Joubert (21 ans), Christophe Frémont (37 ans), de François Rodriguez (37 ans) et de Dylan Bouzarti (22 ans). Joubert a été condamné à deux ans de prison ferme, dont 18 mois avec sursis. Il a reconnu avoir été devant la préfecture au moment des faits et avoir lancé un projectile de type cocktail Molotov.

« Un incendie qui avait suscité une vive polémique en France »

Frémont a été condamné à deux ans de prison assortis de 14 mois avec sursis. Devant le juge, il n’a pas nié sa présence à la préfecture mais dit s’être retrouvé dans ce lieu « par hasard ». Rodriguez a, quant à lui, écopé de deux ans de prison ferme et de 12 mois avec sursis. Il a avoué s’être rendu dans ce lieu pour soutenir des « amis Gilets Jaunes ». Le 4ème, incarcéré, a catégoriquement refusé d’être extrait de sa cellule.

Il convient de rappeler que la préfecture de Puy-en-Velay a été incendiée le 1er décembre 2018 au début de la crise des Gilets Jaunes. La gravité de l’acte avait poussé Emmanuel Macron à effectuer une visite surprise dans ce lieu le 5 décembre. Le président avait été hué et insulté par des manifestants en colère.