Incendies en Amazonie : Bolsonaro refuse les 20 millions du G7 et déclare la guerre à Macron

0
154

Jair Bolsonaro, président du Brésil, a annoncé le rejet de 20 millions de dollar de la part des pays du G7 pour aider à faire face à l’incendie qui ravage l’Amazonie. Un rejet qui aiguise les tensions diplomatiques entre la France et le Brésil

Entre Jair Bolsonaro et Emmanuel Macron, la guerre est déclarée. En effet, après ses insultes adressées à Emmanuel Macron, le président brésilien qui fait face à une grave crise écologique au niveau de l’Amazonie qui prend feu depuis plusieurs jours a décidé de ne pas se soumettre.

Rappelons que le ton est monté d’un cran entre Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro à la suite de l’incendie qui frappe l’Amazonie.  Un incendie qui avait poussé le président français à annoncer ce 23 août le retrait de la France de l’accord commercial entre l’Union Européenne et le Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay). Macron accusait Bolsonaro de n’avoir pas fait assez d’efforts en matière de climat et de biodiversité.

« C’est triste pour lui et pour les Brésiliens »

Depuis, les relations entre le Brésil et la France s’étaient particulièrement détériorées comme le témoignent les propos déplacés utilisés par le gouvernement brésilien contre le président français et son épouse. Des propos condamnés par Emmanuel Macron en marge du sommet du G7.

Parlant de son homologue brésilien, Macron dira : « il se trouve qu’hier il a considéré que c’est une bonne idée que son ministre…Cela n’arrive jamais en France qu’un ministre de la république insulte quels que dirigeants que ce soient pour faire des insultes à mon endroit et lui tient des propos extrêmement irrespectueux à l’égard de mon épouse. Qu’est-ce que je peux vous dire ? C’est triste, mais c’est triste d’abord pour lui et les Brésiliens ».

Face à l’incendie qui ravage l’Amazonie, les membres du G7 avaient décidé de débloquer 20 millions de dollars pour financer des Canadairs. A peine annoncée, l’aide a immédiatement été rejetée par le Brésil.  En effet, d’après le média brésilien Globo, le président Bolsonaro va rejeter les 20 millions de dollar.

« Le Brésil se tourne vers Israël et les Etats-Unis »

Dans le gouvernement brésilien, on parle d’une crise « fabriquée avec l’objectif d’introduire des mécanismes de contrôle externe de l’Amazonie ». « Le Brésil n’acceptera aucune initiative qui implique la souveraineté sur son territoire quel qu’en soit le prétexte », a martelé Ernesto Araujo, ministre brésilien des Affaires étrangères. Au Brésil, les proches de Bolsonaro affirment que tout ce bruit sur l’Amazonie n’est qu’une tentative de remettre en cause la souveraineté du pays. Ils ne se laissent pas faire.

Le gouvernement brésilien, en conflit avec la France, se tourne désormais vers deux alliés de taille : les Etats-Unis et Israël pour faire face à l’incendie qui ravage l’Amazonie. En effet, dans la presse, on annonce que le président brésilien, Jair Bolsonaro, a accepté l’aide du gouvernement israélien d’envoyer un avion entièrement équipé pour éteindre le feu. En attendant l’évolution de la situation, une chose est sûre : entre Macron et Bolsonaro, le torchon brûle.